Revêtements aluminium-platine obtenus par dépôt chimique en phase vapeur pour la protection de l'alliage Ti6242 contre l'oxydation à des températures inférieures à 600°C

par Mathieu Delmas

Thèse de doctorat en Science et génie des matériaux

Sous la direction de Constantin Vahlas.

Soutenue en 2005

à Toulouse, INPT .


  • Résumé

    L'application de revêtements composés d'aluminium et de platine à but protecteur a été réalisé par la technique de dépôt chimique en phase vapeur. Le couplage de l'élaboration des couches et du criblage des performances par des essais d'oxydation a nécessité la conception d'un réacteur de dépôt original. Les composés métalorganiques ont été utilisés pour le dépôt du platine et de l'aluminium. Les revêtements ont été élaborés selon deux architectures distinctes, d'une part la superposition d'une couche d'aluminium sur une sous-couche de platine pour former un dépôt séquentiel, d'autre part le dép^ot simultané des ces deux éléments pour former un revêtement de composition uniforme. Les essais d'oxydation isotherme, effectués durant 100 h à 600°C, ont mis en évidence que les dépôts utilisant le DMEAA conduisent à la diminution de la cinétique d'oxydation d'un ordre de grandeur. Les morphologies des alumines métastables développées en surface (principalement γ-Al2O3 et χ-Al2O3) sont très variées. Des phénomènes de diffusion lors des essais d'oxydation mènent à la formation d'une zone d'interdiffusion composée majoritairement de Al3Ti, et à l'apparition de nodules riches en platine à l'interface revêtement-zone d'interdiffusion. L'utilisation des revêtements Al-Pt déposés par MOCVD pour la protection des pièces en titane de géométrie complexe dans le domaine de l'aéronautique s'avère prometteuse. La maîtrise et l'optimisation des microstructures obtenues sont cependant nécessaires pour diminuer davantage la cinétique d'oxydation des pièces revêtues.

  • Titre traduit

    MOCVD processed aluminium-platinum coatings for the protection of Ti6242 alloy against oxidation at 600°C


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (160 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 155-160

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Ecole nationale supérieure d'ingénieurs en arts chimiques et technologiques. Service de documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TG 2005 DEL
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.