Étude et mise en oeuvre de machines à aimantation induite fonctionnant à haute vitesse

par Yasser Alhassoun

Thèse de doctorat en Génie électrique

Sous la direction de Bertrand Nogarède.

Soutenue en 2005

à Toulouse, INPT .


  • Résumé

    Le mémoire de cette thèse, qui s’intéresse à l’étude et à la mise en œuvre de machines à aimantation induite à haute vitesse, s’articule autour de quatre chapitres. Le premier chapitre dresse un bilan des différents types d’interactions magnétiques exploitables au sein des actionneurs électromagnétiques. Le deuxième chapitre est consacré à la modélisation de la machine à aimantation induite par résolution analytique des équations du champ en deux dimensions. Le troisième chapitre présente les quatre prototypes de machines à réluctance variable qui mixent l’exploitation des matériaux laminés et des poudres magnétiques composites. Le quatrième chapitre traite des points fragilisants de cette machine fonctionnant à haute vitesse. Nous concluons, en insistant sur les efforts menés en terme de modélisation analytique des machines à aimantation induite en vue de leur dimensionnement et exploités au sein de cette même structure, les matériaux magnétiques composites.

  • Titre traduit

    Study and implementation high speed operating of induced magnetization machines


  • Résumé

    Actually, electromechanical machines are characterized by their low cost and reducedmaintenance. Therefore, new types of magnetic materials such as soft magnetic composites (SMC), have to be considered not only for multiple applications (small motors for automotive) for cost reduction, but also when considering other special requirements such as high speed drive (aircraft and space applications). Our report of thesis is articulated around four chapters: The first chapter show the various types of magnetic interactions used in the electromagnetic actuators. The second chapter is devoted to the modelling of the induced magnetic machines by analytical resolution of equations of the field in two dimensions. The third chapter presents the four configurations prototypes of switched reluctance machine which mix the exploitation of laminated materials and the soft magnetic powders. The fourth chapter discusses the critical conditions of this machines operating at high speed. We conclude, insisting on the efforts carried out in term of analytical modelling of the induced magnetization machines for their dimensions and exploited in this same structure, the soft magnetic composite materials. The results show the potential of soft magnetic powders when considering in particular the high frequency losses and their ability to favour the heat dissipation in this structure.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (209 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 205-209

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Ecole nationale supérieure d'électrotechnique, d'électronique, d'informatique, d'hydraulique et des télécommunications. Bibliothèque centrale.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 05INPT012H/2
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.