Organisation des territoires des exploitations agricoles : impact du recours à des collectifs d'action : la conduite de chantiers de récolte en CUMA

par Mathieu Capitaine

Thèse de doctorat en Sciences agronomiques

Sous la direction de Jacques Baudry.

Soutenue en 2005

à Vandoeuvre-les-Nancy, INPL .


  • Résumé

    L'exploitation agricole est étudiée comme une entité en interaction avec son contexte. Elle est notamment incluse dans des organisations de niveau d'ordre supérieur qui pour assurer leur fonctionnement propre sont le lieu de coordinations. En retour, ces dernières influent sur les distributions territoriales des activités dans les exploitations. Pour déterminer les marges de manœuvres des agriculteurs que ces situations créent ou suppriment, nous avons choisi de mobiliser une forme d'agriculture de groupe : les CUMA (Coopérative d'Utilisation du Matériel Agricole). Notre travail est centré sur l'étude de six CUMA en situation de polyculture-élevage dans le département des Vosges. Il s'appuie sur un dispositif de recueil de données articulé entre enquêtes et suivi de chantiers de récolte. Le chantier de récolte (ensilage d'herbe et de maïs, moisson) est envisagé comme une arène de décision collective, ancrée dans le temps (la gestion de la main d'œuvre et du travail) et dans l'espace (les territoires des exploitations). Les impacts d'une CUMA sur les localisations des couverts végétaux dans les territoires des exploitations sont différents selon que l'on s'intéresse à l'ensilage d'herbe, l'ensilage de maïs ou la moisson. L'intervention d'une CUMA dans les exploitations n'est pas à l'origine d'une modification profonde des organisations spatiales des territoires des exploitations telles que décrites par les modèles conceptuels antérieurs. Seul l'ensilage de maïs s'en distingue en échappant à la contrainte de la distance entre parcelles et bâtiments. Les CUMA permettent de minimiser le poids des contraintes spatiales en apportant souplesse de fonctionnement et compétence territoriale. Au-delà des situations de chantiers de récolte en CUMA, ce travail peut trouver des applications dans le domaine des coordinations spatiales nécessaires à la mise en place de cultures sous contrat ou la maîtrise de préoccupations environnementales.

  • Titre traduit

    Coordination of farmers activitities and land-use patterns : impact of collective action : conducting harvesting programs through CUMA


  • Résumé

    The farm is studied as an entity interacting with the context it finds itself in. Specifically, it is included in other organisations like farmers groups, cooperatives, etc. To meet their own running of activities, those organisations require coordination. Wich have an influence on land use allocations in farms. In order to assess whether these situations create or suppress farmers'ability to manoeuvre, it has been decided to select farming groups: the CUMA (Cooperatives for a common use of farm implements). This work is focused on the study of six CUMAs involved in mixed crop-livestock farming systems within the French Vosges area. Results were derived from data collection based on surveys and harvests processes monitoring. The harvest process is perceived as a collective decision arena, anchored in times (workforce and workload management) and space (the farms territories). The CUMAs' impacts on cropping patterns localisations within the farms' territory are different whether they are related to grass ensilage, maize ensilage or harvest. The use of CUMA does not initiate a substantial modification of the land use patterns described in previously used conceptual models. Maize ensilage does not fully comply with existing models as it does not undergo the building to field distance constraint. CUMAs allow to minimize the importance of spatial constraints by providing usage flexibility and territorial competency. On top of the harvesting process using CUMAs' context, this work is likely to find applicability in the land use coordination sector that is necessary to the implementation of contract-based cropping and to the management of environmental concerns.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (171-[40] p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 159-166

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Centre de Documentation Recherche (BDL).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : EVST CAP
  • Bibliothèque : Université de Lorraine. Direction de la Documentation. BU Ingénieurs.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 2005 CAPITAINE M.

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 2005INPL066N
  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • PEB soumis à condition
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.