Contribution à l'étude du blanchiment des pâtes papetières obtenues par des procédés sans soufre

par Nicolas Bénattar

Thèse de doctorat en Génie des procédés. Chimie des procédés papetiers

Sous la direction de Dominique Lachenal et de Christine Chirat.

Soutenue en 2005

à Grenoble, INPG .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Les procédés sans soufre de fabrication de la pâte à papier chimique sont une alternative intéressante au procédé Kraft. Certains de ces procédés, tel que le procédé I. D. E. Considéré dans cette étude (combinant les effets de la soude , éthanol et anthraquinone utilisée comme catalyseur), permettent de réduire les nuisances olfactives, d'augmenter les rendements fibreux et l'énergie récupérée (par combustion des liqueurs noires). Cependant, les pâtes issues des procédés I. D. E. Possèdent des problèmes d'aptitude au blanchiment, caractéristique commune à toutes les pâtes obtenues par des procédés alcalins sans soufre. Le principal résultat de cette thèse montre que les groupements quinoniques présents sur la lignine résiduelle sont responsables de la faible aptitude au blanchiment des pâtes. Le taux de groupements quinoniques des lignines résiduelles dépend des conditions de cuisson et des essences de bois utilisées. Ceci a été démontré par deux méthodes distinctes : la RMN 19F sur lignines dérivées, et la voltamétrie. Pour résoudre ce problème, le peroxyde d'hydrogène peut être introduit dans la séquence de blanchiment. Son action spécifique sur les groupements quinones explique son effet positif sur la blancheur finale des pâtes. Une séquence complète de blanchiment ECF (sans chlore élémentaire) combinant les dernières évolutions connues à ce jour a été proposée, optimisée et simulée. Un logiciel de simulation existant a été utilisé et amélioré dans ce but.


  • Pas de résumé disponible.

  • Titre traduit

    Bleachability of cellulosic pulp produced by sulfur-free process


  • Résumé

    Sulfur free processes are alternative to Kraft process for chemical pulping. Some of these processes, such as the I. D. E. Process considered in this study (combining the effect of caustic soda, ethanol and anthraquinone which acts as catalyst), lead to increase pulp yield, improved energy generation (by black liquor combustion) and reduced olfactory problems. However the I. D. E. Pulp exhibits bleachability problems, which is a common characteristic of all pulps produced by the alkaline sulphur free processes. The main result of this work is that quinone groups, present in residual lignin, would be responsible for the poor bleachability. The rate of quinones groups in residual bleaching is influenced by cooking parameters, and wood species. This has been demonstrated by two independant methods : 19F NMR spectroscopy of fluorinated lignin and voltametry. In order to deal with this problem, hydrogen peroxyde can be advantageously added to the bleaching process. Its specific action on quinone groups explains the po

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (225 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 209-225

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Service interétablissements de Documentation (Saint-Martin d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire de Sciences.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TS05/INPG/0053
  • Bibliothèque : Service interétablissements de Documentation (Saint-Martin d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire de Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TS05/INPG/0053/D
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.