Contribution à l'analyse des risques : proposition d'une méthode par scénarios et capitalisation de la connaissance

par Laurent Froquet

Thèse de doctorat en Automatique. Productique

Sous la direction de Jean-Marie Flaus et de Eric Niel.

Soutenue en 2005

à Grenoble, INPG .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Les industries actuelles doivent mettre en place des méthodes d'analyse des risques garantissant que leurs installations suivent les normes en vigueurs et ce d’autant plus lorsque les procédures de production sont critiques (agroalimentaire par exemple). Après avoir étudié la plupart des méthodes utilisées en industrie, nous avons remarqué que celles ci sont complexes, lourdes d’utilisation, sources d’oubli et d’erreur, de ré exploitation difficile, peuvent conduire à des pertes de savoir-faire. Pour pallier ces manques, nous avons proposé une méthode d'analyse qui rendue systématique permettrait la génération automatique de scénarios de danger. Dans ce but et pour rester proche des procédés, nous avons défini et introduit des attributs caractéristiques, permettant de décrire un état dangereux, à partir de la description de l'installation. L’automatisation de l’outil d’analyse nous a conduit à adopter une démarche rigoureuse où les éléments de scénarios sont considérés sous une forme structurée et pour être réutilisable nous avons introduit une base de connaissances. C’est à partir de cette base de connaissances et d'une représentation structurelle et fonctionnelle de l'installation, que sont générés les scénarios de dangers. La méthode ScénaRisK est issue de cette combinaison base de connaissance/description procédé. Elle répond dans un premier temps à une démarche qualitative dont le but est d’assister les entreprises à la mise en place des normes actuelles par une étude basée sur des attributs qualitatifs facilement identifiables.


  • Pas de résumé disponible.

  • Titre traduit

    Contribution to the risk analysis : proposition of a method by scripts and knowledge capitalization


  • Résumé

    Industries actually are obliged to use all risk analysis methods to guarantee that their installations respect all present norms and this is of much more importance in critical productions such as food industries. After studying methods used actually in practice, we noticed that these methods are complex, hard to use and apply, difficult to explore, source of mistake and cause loss of reliability. To overcome these inconvenient, we propose an analysis method which generates "danger scripts" in a systematic manner. To remain near process and to achieve our goal, we introduce and define attribute characteristics? which permit us to describe dangerous states from installation description. The automation of analysis tool leads us to a rigorous gait where script elements are considered as structural shapes and because of being reusable, we introduce also knowledge basis. This knowledge basis and structural and functional installation representation all together help us to generate danger scripts. ScenaRisk method is the descendant of this combination "basis knowledge / process description". It answers in a first time to a quantitative gait whose goal is to help industries to attend the present norms by identifiable attribute tools.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (125 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 111-116

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Service interétablissements de Documentation (Saint-Martin d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire de Sciences.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TS05/INPG/0029
  • Bibliothèque : Service interétablissements de Documentation (Saint-Martin d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire de Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TS05/INPG/0029/D
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.