Influence d'un écrouissage sur la résistance à la corrosion par piqûres d'aciers inoxydables

par Lionel Peguet

Thèse de doctorat en Science et génie des matériaux

Sous la direction de Bernard Baroux et de Brahim Malki.

Soutenue en 2005

à Grenoble, INPG .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Dans ce travail, l’effet d’un ecrouissage sur la corrosion par piqures d’aciers inoxydables a ete etudie. Son influence sur l’etape d’amorcage et l’etape de propagation mesoscopique a ete abordee par l’analyse statistique des transitoires de courant enregistres en potentiel libre. Un maximum de la frequence d’amorcage a ete releve pour les taux de deformation de 20% en laminage et 10% en traction. Le caractere non monotone de cette sensibilisation et sa generalisation aux nuances de type ferritique permet d’exclure definitivement la martensite d’ecrouissage comme facteur premier. Nous avons propose un modele inspire des approches mecano-electrochimiques recentes pour relier ce phenomene a un maximum d’empilements de dislocations. Cette hypothese a ete confirmee par l'etude de nuances austenitiques variees et par la mise en evidence d’une acceleration de la dissolution a l’etape de propagation mesoscopique pour le taux de laminage de 20%. En revanche, la propagation macroscopique de la piqure, abordee en regime de potentiel impose est soumise a une acceleration croissante en fonction du taux de deformation. Cette etape se revele d’avantage liee a la densite globale de dislocations plutot qu’a leurs structures locales. Enfin, une degradation des conditions de passivite a ete mise en avant afin d’expliquer un retard a la repassivation ainsi qu’un accroissement de la densite de piqures observees en fonction de l’ecrouissage.


  • Pas de résumé disponible.

  • Titre traduit

    Influence of cold-working on the resistance of stainless steels to pitting corrosion


  • Résumé

    In this work, the effect of cold-working on the pitting corrosion of stainless steels is investigated. Both initiation and mesoscopic propagation stages are analysed by statistical studies of the current transients recorded at open circuit potential. A maximum of metastable pits is found at 20% of cold-rolling rate associated to high dissolution rates. This nonlinear behaviour, even evidenced on ferritic grades, controverts the hypothesis that strain-induced martensite is the main factor governing corrosion sensitization. Our study shows that is rather related to the maximum of dislocation pile-ups according to a mechano-electrochemical approach recently developed. This interpretation is definitively supported by an extended study to various austenitic and ferritic grades. In addition, the macrostructure of dislocations seems to affect the macroscopic propagation stage investigated at applied potential. Finally, a repassivation stage delay as well as a pits density increase with cold-working are evidenced and this has been attributed to the passivity deterioration.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (203 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. en fin de chapitres

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Service interétablissements de Documentation (Saint-Martin d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire de Sciences.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TS05/INPG/0026
  • Bibliothèque : Service interétablissements de Documentation (Saint-Martin d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire de Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TS05/INPG/0026/D
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.