Caches de calculs pour des serveurs webs de requêtes dynamiques

par Euloge Césaire Edi

Thèse de doctorat en Recherche opérationnelle. Combinatoire et optimisation

Sous la direction de Denis Trystram et de Jean-Marc Vincent.

Soutenue en 2005

à Grenoble, INPG .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Le Web est aujourd'hui l'un des moyens de communication les plus utilisés à l'échelle mondiale. La richesse des possibilités d'échange qu'il permet (fichier texte, fichier images, documents multimédias,. . . ), son coût par rapport aux moyens aussi rapides tels que le téléphone, le fax et son application réussie et continue au quotidien de la société moderne (commerce, santé, éducation,. . . ) lui a valu un succès sans précédent vis à vis des moyens de communication. Ce succès est cependant à l'origine des problèmes que suscite son utilisation. Malgré l'amélioration continue des composants physiques de l'Internet, les temps de réponse aux utilisateurs sont de plus en plus longs. Cela est dû au fait que les serveurs webs sont de plus en plus complexes (serveur de requêtes dynamiques), que les documents échangés sont de plus en plus grands et que les utilisateurs en nombre toujours croissant sont de plus en plus exigeants sur le temps de réponse. Nous nous plaçons du point de vue des serveurs webs de requêtes dynamiques. Pour ces serveurs, une requête cliente déclenche l'exécution d'une application avec des paramètres personalisés. Le document solution est envoyé à l'utilisateur. Dans ce cas, le facteur principal du temps de réponse à l'utilisateur est le temps de traitement de la requête sur le serveur. Ce travail de thèse consiste à utiliser les techniques de parallélisation, de répartition de charge et de cache (de calculs) pour améliorer le temps de traitement des requêtes sur le serveur. Nous avons comme application, un serveur de cartographie dont le but est de fournir en ligne à partir d'une interface sur le Web, des cartes représentant la répartition de certaines ressources (population, le PIB par habitant,. . . ) sur l'Europe. L'activité de notre serveur est basée sur des calculs et des accès en lecture/écriture mémoire, suivi d'une génération à la volée des cartes résultant du traitement effectué. Le facteur limitant est plus la capacité de calcul du serveur que la latence réseau. Il influe directement sur le temps de réponse aux utilisateurs. Pour construire cette application, nous travaillons en collaboration avec le LSR-IMAG qui s'occupe de la construction de l'interface graphique, l'UMR Géographie-cités et l'UMS-RIATE en ce qui concerne les concepts géographiques.


  • Pas de résumé disponible.

  • Titre traduit

    Computation caches for dynamic web servers


  • Résumé

    Nowadays, the World Wide Web is one of the most popular communication systems used. What explains its success is variety of data exchanged,(text files, images, etc), a low cost compared to the phone or fax, and finally, successful application to the the daily needs of the modern society (trade, health, education, etc). This growing success, however, is the main source of problems with its use. In spite of performance improvement of the physical layer, a user response time is increasingly long. The are several reasons for that situation: the Web servers become more and more complex (dynamic requests servers), the data exchange is growing in size, and number of users increases every year. In this work we consider dynamic requests web servers. For this type of servers, a client request consist of the application's execution with a set of personalized parameters. The result of such execution is arequest answer which is sent to the user. Obviously, in this case, the user response time depends mostly on the request processing time rather than the network latency. In our work we apply techniques like parallelization, load sharing and data caching to improve the request processing time. As a practical application, we build a geographic map server which goal is to provide on-line access to the statistical data like, i. E. Population or GDP distribution. The processing part of our server is based on calculus and read/write memory accesses, followed by on line building of the resulting maps. The limiting factor is more the server computation performance than the network efficiency. It directly influences the users response time. The described system has been created in the cooperation with the LSR-IMAG laboratory (interface design), and the laboratory UMS-RIATE (geographic concepts).

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (121 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 115-121

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Service interétablissements de Documentation (Saint-Martin d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire de Sciences.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TS05/INPG/0001
  • Bibliothèque : Service interétablissements de Documentation (Saint-Martin d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire de Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TS05/INPG/0001/D
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.