La particule bylo en russe moderne : essai d'approche énonciative

par Tatiana Bottineau (Bottineau-Popova)

Thèse de doctorat en Linguistique russe

Sous la direction de Christine Bonnot.

Soutenue en 2005

à Paris, INALCO .


  • Résumé

    L'emploi de la particule bylo est analysé dans deux plans énonciatifs, celui du discours et celui du récit. L'analyse est pratiquée dans l'esprit de la théorie des opérations énonciatives de A. Culioli et en prenant compte des paramètres énonciatifs - localisation et identité des instances énonciatives, utilisation des repères temporels, construction du domaine notionnel. Elle aboutit à la formulation de l'invariant de la particule, perçu non comme une description des valeurs sémantiques du terme, mais comme un schéma qui illustre le fonctionnement de bylo et la construction d'une double vision d'un seul procès. L'invariant proposé s'appuie sur des critères formels, tels que la portée de bylo, son point d'incidence, l'accent et l'intonation de l'énoncé. Il permet de classer ce terme dans la catégorie des mots du discours qui actualise une valeur concurrente de celle qui est exprimée par la portée X de bylo que l'énonciateur réfute ou confirme, la valeur sémantique et la stratégie énonciative de l'instance à l'origine de l'énonciation étant déterminée par l'environnement contextuel (insistance, justification, dépit, regret, manipulation, etc. ). La deuxième partie de la thèse est consacrée aux possibilités combinatoires de bylo, qui, au-delà des verbes perfectifs au passé, s'emploie avec d'autres formes (verbes au passé imperfectif, au présent perfectif et imperfectif, gérondif, participes, adjectif), voire en l'absence de toute forme verbale dans des énoncés interjectifs. L'étude proposée ne vise pas la constitution d'une typologie des procès compatibles avec bylo, mais la définition des critères qui permettent cette combinaison ou l'interdisent.

  • Titre traduit

    ˜The œparticle bylo in modern Russian : essay of uttering approach


  • Résumé

    The use of the particle bylo is analysed in two types of contexts, in the enunciation situation and in the narrative contexts. On the basis of the Theory of Enunciative Operations proposed by A. Culioli – with parameters like “localization”, “identity of enunciatives instances” and “localization of temporal locators” – this approach makes the hypothesis of the “bylo redundancy phenomena” unnecessary and suggests function of the particle is not indicative of the failure of a process. This analysis allows us to hypothesize an invariant of this clitic particle and to consider it as like a discursive word which actualizes, and comments on, the content of the scope X of bylo confirmed or refuted by the locator. The semantic value of this word (insistence, justification, spite, regret, manipulation) depends on the various contexts. We used formal criteria like scope X of bylo, its incidence point - initial or focal – and the localization and the nature of the accent at the sequence, also the presence of presuppositions or their absence. Beyond the diversity of contexts, the operating mode of bylo depends on the discursive logics and can be defined with a mind of the large context. The second part of this dissertation is devoted to the possibilities of the combinations with bylo using to the others forms what the perfect past verbs (past and present imperfective forms, present perfective forms, infinitives, gerunds, participles and adjectives) and also without verbal forms in the independent sentences. We do not propose a complete typology of the verbs compatible with bylo, instead we formulate the features which permit or forbid its use.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (420 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 405-412

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque universitaire des langues et civilisations (Paris).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH.251
  • Bibliothèque : Bibliothèque universitaire des langues et civilisations (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH.C.251
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.