L'institution de la proximité : les arrondissements dans le gouvernement municipal de Paris, Marseille et Lyon depuis 1983

par Melody Houk

Thèse de doctorat en Sociologie. Sociologie de l'action

Sous la direction de Olivier Borraz.

Soutenue en 2005

à Paris, Institut d'études politiques .


  • Résumé

    La loi du 31/12/1982 dite "loi P. M. L. " a instauré des maires et conseils élus dans les arrondissements de Paris, Marseille et Lyon, les dotant d'un rôle essentiellement consultatif et de maigres capacités de gestion. Cette recherche a pour objet l'étude de la mise en oeuvre de la réforme dans les trois villes et de l'émergence d'un échelon de représentation politique et de gestion publique au niveau infra-communal. Si les trois maires se sont efforcés, dans un premier temps, de minimiser l'impact de la réforme sur le gouvernement municipal, cette thèse met en évidence un processus d'institutionnalisation de l'arrondissement, alimenté par un ensemble de dynamiques : quête de légitimité et de capacité d'action par les élus investissant l'échelon nouvellement institué ; évolution des modalités de l'action publique favorable à une plus grande reconnaissance du rôle de l'échelon infra-municipal ; émancipation de l'arrondissement qui tend à devenir un espace politique à part entière.

  • Titre traduit

    The institutionalization of proximity : the "arrondissements" in the municipal government of Paris, Marseille and Lyon since 1983


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (471 f.)
  • Notes : Publication non autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 458-471

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Sciences Po Paris (Campus de Paris). Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.