L'inégalité des chances au Pérou : quatre études

par Laure Pasquier-Doumer

Thèse de doctorat en Sciences économiques. Gouvernance économique

Sous la direction de Didier Blanchet.

Soutenue en 2005

à Paris, Institut d'études politiques .


  • Résumé

    Cette thèse aborde le thème de l'inégalité des chances au Pérou à partir de quatre analyses. La première cherche à savoir si le développement considérable de l'enseignement, qui caractérise le Pérou depuis le début du 20ème siècle s'est traduit par une égalisation des chances dans l'accès à l'éducation. Elle montre que l'inégalité des chances scolaires est restée la même au cours du 20ème siècle, sauf pour les femmes en milieu rural qui ont connu une relative démocratisation dans l'accès à l'éducation. La deuxième analyse s'intéresse à l'inégalité des chances sur le marché du travail à Lima en testant si deux individus exerçant la même profession à un moment donné ont les mêmes chances d'évoluer dans leur carrière. Il apparaît que l'origine sociale est déterminante dans l'évolution de la carrière professionnelle, une fois que son influence sur les étapes antérieures du cycle de vie a été prise en compte. La troisième analyse traite de l'inégalité des chances dans l'accès à l'éducation supérieure. Elle propose un modèle expliquant le choix simultané et non exclusif d'entamer des études supérieures et de travailler, en introduisant plusieurs canaux de transmission intergénérationnelle des inégalités. Ce modèle permet de tester une politique publique visant à augmenter l'égalité des chances au Pérou en améliorant l'accès à des emplois étudiants. La dernière analyse vise à comprendre comment se forme la perception des Liméniens de l'inégalité des chances au Pérou, à partir d'entretiens qualitatifs. Elle étudie le rôle joué par la mobilité individuelle dans la formation de cette perception, en mesurant la mobilité à partir d'indicateurs objectifs et subjectif.

  • Titre traduit

    Inequality of opportunities in Peru : four studies


  • Résumé

    This thesis deals with the topic of the inequality of opportunities in Peru through four analyses. The first one tries to know if the considerable development of the education system occurred in Peru since the beginning of the 20th century has led to an equalization of opportunities in the access to education. It shows that the inequality of the educational opportunities remained the same all along the 20th century, except for the rural women who have benefited from democratization in the access to education. The second analysis is about the inequality of opportunities in the labour market in Lima. It tests if two individuals having the same occupation at a given time have the same opportunities to progress in their career. It appears that the social origin is determining in the evolution of the career, once its influence on the previous stages of the cycle of life was taken into account. The third analysis concerns with the inequality of opportunities in the access to higher education. It proposes a model explaining the simultaneous and nonexclusive choice to start higher studies and to work, by introducing several intergenerational transmission channels of the inequalities. This model permits to test a public policy aiming at increasing the equality of opportunities in Peru by improving the access to student jobs. Thanks to qualitative interviews, the last analysis tries to understand how the Limeneans' perception of the inequality of opportunities is formed. It analyses the role played by individual mobility in the formation of this perception, by measuring mobility with objective and subjective indicators.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (XV-289 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. en fin de chapitres (230 références)

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Fondation nationale des sciences politiques. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.