La Ligue des droits de l'homme : une association en politique (1898-1940)

par Emmanuel Naquet

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Serge Berstein.

Soutenue en 2005

à Paris, Institut d'études politiques .


  • Résumé

    La Ligue des droits de l'Homme (LDH) est issue de l'affaire Dreyfus. Créée dans un contexte de crise de l'État républicain au tournant des XIXe et XXe siècles, cette association, dont la création mêle intellectuels et politiques, dépasse la défense du capitaine Alfred Dreyfus. Souvent présentée comme une association d'intellectuels, la LDH constitue davantage un mouvement politique à la fois pluriel et dynamique. Sa fonction de recours contentieux contre les institutions administratives et judiciaires et sa vocation de théorisation juridique l'institue comme un lieu d'assistance doublé d'un groupe de pression. Le projet ligueur est plutôt d'imposer une exigence régulatrice dont le contenu n'est pas déterminé à l'avance, mais hérité, selon elle, de principes intangibles et à appliquer au fur et à mesure. Si, le fait est connu, la LDH a fait de la politique à plusieurs reprises, l'association s'insère plus largement et plus profondément dans le politique. D'abord en en appréhendant le Droit et les droits et, au-delà, la Justice, mais aussi en participant au renouvellement de la République et, au-delà, en repensant la démocratie. Rassemblement des gauches au départ non-communistes, inscrite dans la vie politique, en particulier au temps du Front populaire, cette organisation produit un discours et relève d'une culture politique qui la font transcender une posture uniquement éthique. Promouvant la sauvegarde de toutes les libertés et de toutes les légalités, ce mouvement pluriel relève donc du modèle républicain dont la Troisième République est porteuse en France.

  • Titre traduit

    The Ligue des droits de l'homme : an organization in politics (1898-1940)


  • Résumé

    The Ligue des Droits de l'Homme (LDH) — the Human Rigths League — was born from the Dreyfus affair. This association, supervised by intellectuals and politicians, was created in a period of crisis of the Republican State at the turn of the century and goes beyond the defence of captain Alfred Dreyfus. Although it is often considered as a group of intellectuals, the LDH is mostly a movemen both plural and dynamicalt. It is a political recourse against administrative and legal institutions and a place for reflexion about law so that it becomes a pressure group as well as a means for assistance. There is no predetermined content in its project, the LDH tries to apply eternal principles. Several times, it was involved in politics several times, however it mainly tries to get into politist. It tends to reform Justice by thinking about Human Rights and Law, but also contributes to renew the Republic by thinking about democracy. Since its beginning when it gathered the parties of the Left that were originally non Communist, this organization has established itself in the French political life, particulary during the Front populaire and therefore belongs to a political culture and delivers a discourse that transcends a purely ethic position. Actively promoting the protection of all kinds of freedom and equalities, this mixed movement belongs to the republicain model conveyed by the Third Republic in France.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2014 par Presses universitaires de Rennes à Rennes

Pour l'Humanité : la Ligue des droits de l'homme, de l'affaire Dreyfus à la défaite de 1940


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 5 vol. (1349 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 1217-1305. Index

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : La contemporaine. Bibliothèque, archives, musée des mondes contemporains (Nanterre).
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : F 10966 (1)
  • Bibliothèque : La contemporaine. Bibliothèque, archives, musée des mondes contemporains (Nanterre).
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : F 10966 (2)
  • Bibliothèque : La contemporaine. Bibliothèque, archives, musée des mondes contemporains (Nanterre).
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : F 10966 (3)
  • Bibliothèque : La contemporaine. Bibliothèque, archives, musée des mondes contemporains (Nanterre).
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : F 10966 (4)
  • Bibliothèque : La contemporaine. Bibliothèque, archives, musée des mondes contemporains (Nanterre).
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : F 10966 (5)
  • Bibliothèque : Fondation nationale des sciences politiques. Bibliothèque.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Bibliothèque : Campus Condorcet (Aubervilliers). Grand Equipement Documentaire.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : T 1312 NAQ
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2014 par Presses universitaires de Rennes à Rennes

Informations

  • Sous le titre : Pour l'Humanité : la Ligue des droits de l'homme, de l'affaire Dreyfus à la défaite de 1940
  • Dans la collection : Histoire , 1255-2364
  • Détails : 1 vol. (684 p.-XXXII p. de pl.)
  • ISBN : 978-2-7535-3324-0
  • Annexes : Bibliogr. p. 623-651. Notes bibliogr. en bas de pages. Index
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.