Police et justice face au citoyen : le repli bureaucratique

par Christian Mouhanna

Thèse de doctorat en Sociologie. Sociologie de l'action

Sous la direction de Catherine Grémion.

Soutenue en 2005

à Paris, Institut d'études politiques .


  • Résumé

    Comment comprendre l'échec des politiques de sécurité en France depuis 15 ans et quelles répercussions sur les systèmes policier et pénal ? A travers des études monographiques étudiant la mise en application de différentes réformes dans la Police et la Gendarmerie, ainsi que leurs répercussions sur la justice pénale, cette thèse montre comment les divers acteurs -policiers, élus, magistrats, et autres partenaires- participent tous, plus ou moins volontairement, à l'insuccès des politiques de proximité en matière de sécurité. Au delà des considérations d'ordres corporatistes ou culturelles, on observe des effets de système qui se répercutent sur les politiques publiques nationales en ce domaine. Car les réformes, au lieu de déboucher sur une amélioration du service au public et du sentiment de sécurité, ont généré un repli bureaucratique dans les institutions concernées, qui privilégient des logiques internes à une véritable politique d'ouverture en faveur des populations.

  • Titre traduit

    Under bureaucratic cover : the police and judicial system when challenged by citizens


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (470 f.)
  • Notes : Publication non autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 458-470

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Fondation nationale des sciences politiques. Bibliothèque.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Bibliothèque : École normale supérieure. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : Bib. Durkheim / THE (ISP) 05 MOU
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.