La motivation sémantique dans la création lexicale : les phytonymes de l’arc alpin

par Céline Signorini

Thèse de doctorat en Sciences du langage

Sous la direction de Michel Contini.

Soutenue en 2005

à l'Université Stendhal (Grenoble) .


  • Pas de résumé disponible.

  • Titre traduit

    Semantic motivation in the lexical creation : the phytonyms of the Alps


  • Résumé

    L'objectif est de déterminer les traits saillants qui sont à l'origine des phytonymes dialectaux et de montrer la richesse du vocabulaire dialectal. Le domaine comprend les régions situées entre le Lac de Genève et la Méditerranée, Vallée d'Aoste et Piémont Occidental compris. Les désignations appartiennent aux domaines francoprovençal et provençal. Après avoir exposé les mécanismes cognitifs et linguistiques qui constituent le processus de désignation, j'ai tenté de déterminer s'il existe des prototypes de dénominations et si l'on retrouve un caractère systématique dans les processus de lexicalisation. Les relations sémantico lexicales entre les désignations et leurs reconstructions diachroniques ont permis de dégager cinq thèmes motivationnels qui sont à la source de la création lexicale : couleur d'une partie de la plante ; morphologie de la plante ou d’une de ses parties ; plantes et environnement ; principes internes des plantes ; plantes, hommes et animaux. Ces thèmes ont été divisés en catégories plus précises pour affiner le classement des données. Chaque photonyme est accompagné de commentaires mettant en évidence la motivation originelle. Ce classement typologique, qui se situe entre ethnologie, ethnobotanique, ethnolinguistique et dialectologie, avait pour but de montrer la non arbitrarité des phytonymes dialectaux. Des diagrammes permettent une appréciation quantitative de la pertinence et de la fréquence des motifs constituant les noms des plantes, notamment les matrices anthropomorphiques et zoomorphiques. Le manuscrit est accompagné 20 cartes motivationnelles présentant les désignations des 20 espèces végétales pour lesquelles je possédais le plus de données.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 3 vol. (1013 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 655-686

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Service Interétablissement de la documentation (Saint-Martin-d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire Droit-Lettres.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : 205143/2005/43
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.