La communication publique territoriale de la sécurité : construction et institutionnalisation du problème public des incivilités, comme rappel d'un mode de faire " légitime " : la sécurité

par Myriam Zanardi

Thèse de doctorat en Sciences de l'information et de la communication

Sous la direction de Isabelle Pailliart.

Soutenue en 2005

à l'Université Stendhal (Grenoble) .


  • Résumé

    La thèse fournit un modèle d'analyse sur la construction du problème public des incivilités, jusqu'à constituer une politique publique dite de la sécurité, c'est-à-dire un mode de faire récurrent qui implique la société. L'intérêt de la thèse est d'intégrer l'aspect temporel, par la connaissance de l'antériorité de la prévention et de la répression de la délinquance ; de situer les campagnes comme étant le dernier moment identifiable, sur la scène publique, de l'institutionnalisation d'un problème ; et de saisir les contributions de profils d'acteurs, et figures de la représentation, comme étant caractéristique des étapes de ce processus ; afin de proposer un point de vue sur le concept de "communication généralisée". "L'institutionnalité" n'y apparaît plus questionnée, sauf à certains moments du dit, où une conscience doit être retrouvée : cas de délinquance avérée (répression), cas de déviance (socialisation). Dans ce cas, le "dit" a une valeur d' "éducation", au sens de "civilisation des mœurs", et de construction de l'individu, après avoir approché, et différencié, les concepts d'acteur, d'agent, de profession, d'organisation, et d'institution. Il revient de prendre marge avec les discours des rédacteurs en chef, présentant la ligne éditoriale du journal municipal comme étant l'explication centrale, et normale (sens commun), à l'action de sécurité telle qu'elle est présentée. Celle-ci revêt des formes différentes, de communication municipale d'abord, de communication publique, ensuite, dont la compréhension tient à une réflexion sur la "structure" qui témoigne d'une position ni sur la manipulation, ni la domination, mais sur la participation de tous à la construction de la réalité.

  • Titre traduit

    Public territorial communication of the security : construction and institutionnalization of the public problem of incivilities, as call to lawful dealing : the security


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 4 vol. (1250 p.)
  • Notes : Reproduction autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 1240-1250

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Grenoble Alpes (Saint-Martin-d'Hères, Isère). Bibliothèque et appui à la science ouverte. Bibliothèque universitaire Droit-Lettres.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : 205143/2005/35

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 2005GRE39035
  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • PEB soumis à condition
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.