Merlin ou la royauté confisquée : élaboration, invariants et évolution d'une figure mythique entre le Ve et le Xve siècle

par Christine Bord

Thèse de doctorat en Littérature française

Sous la direction de Philippe Walter.

Soutenue en 2005

à l'Université Stendhal (Grenoble) .


  • Pas de résumé disponible.

  • Titre traduit

    Merlin or The confiscated royaulty : elaboration, invariants patterns and evolution of a mythical figure between the Ve and the XVe centuries


  • Résumé

    Cette thèse se propose d'envisager le personnage de Merlin à la fois sous un angle diachronique et synchronique durant près de dix siècles de son histoire littéraire. En fait, Merlin se présente certainement comme l'un des personnages les plus complexes de la littérature médiévale. La lente évolution qui, à partir de l'oralité dans laquelle plonge les racines du Myrddin gallois, et dont poèmes, annales, prophéties et autres formes de la littérature bardique des cours de Galles du Nord entre le VIIIe et le Xe siècles qui lui sont attribués ou dont il est le sujet portent témoignage, révèlent les fragments d'un noyau narratif archaïque que sa liaison avec d'autres figures issues d'un ancien fond celtique ou indo-européen permet de mieux appréhender. Il s'agit donc, dans le même temps, de parcourir ces anciens textes de façon ç comprendre comment et pourquoi cette élaboration a pu avoir lieu et d'en rendre compte, mais aussi de mettre en lumière grâce à l'étude de textes issus de la littérature française et anglaise du XIIe au XVe siècles, formant un tout culturellement cohérent, comment certains mythèmes, présents dès les débuts de la littérarisation de son histoire, sont susceptibles de faire de Merlin une figure mythique, c'est-à-dire un personnage qui soit partie intégrante d'un ou plusieurs mythes et permettent d'en saisir le sens. Il s'est alors avéré nécessaire d'user du comparatisme interne et externe, afin de vérifier les hypothèses avancées, mais aussi de tenir compte des éléments issus du folklore, de la culture populaire et savante qui viennent enrichir les textes, enfin de vérifier en quoi l'histoire des mentalités et des valeurs a pu infléchir ou faire apparaître des résurgences dans les oeuvres étudiées. Ainsi, le but de ce travail pourrait être défini comme la persistance, en dépit des aléas des changements littéraires et culturels, d'un ou plusieurs mythes attachés depuis ses origines au personnage de Merlin et de tenter ainsi de le définir à travers ses variances et ses invariants dans la longue durée.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (606 f.)
  • Notes : Reproduction autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 586-601

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Service Interétablissement de la documentation (Saint-Martin-d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire Droit-Lettres.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : 205143/2005/34
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.