Günther Weisenborn (1902-1969), un écrivain de la résistance allemande

par Nadine Willmann

Thèse de doctorat en Études germaniques

Sous la direction de François Genton.

Soutenue en 2005

à Grenoble 3 .


  • Résumé

    Cette étude s'intéresse au rôle que l'écrivain Günther Weisenborn (1902-1969), membre de l'Orchestre rouge, a joué dans la résistance intérieure au nazisme, puis montre comment, à partir de 1945, cet auteur s'efforce de perpétuer la mémoire de celle-ci. Plus que ses succès de dramaturge, c'est ce statut " politique " qui légitime sa position privilégiée dans le champ littéraire du Berlin de l'immédiat après-guerre, qu'il contribue à restructurer grâce à ses diverses fonctions institutionnelles. Par ses discours et ses pièces, il vise à sensibiliser le public au sacrifice des opposants au nazisme. Durant les années cinquante, cette action, incompatible avec les impératifs de la guerre froide, s'avère de plus en plus difficile. L'écrivain combat les aspects restaurateurs de la politique d'Adenauer, s'engage dans le mouvement pacifiste, contre l'alliance occidentale et pour une Allemagne démilitarisée et réunifiée. Il ne cache pas sa sympathie pour la RDA et tente d'être un médiateur entre les deux États allemands. Il reçoit d'ailleurs un meilleur accueil à l'Est qu'à l'Ouest. Rompu à tous les genres littéraires, Weisenborn est avant tout un homme de théâtre, auteur engagé, théoricien et directeur artistique. Après une brève collaboration avec Brecht avant la guerre, il élabore une dramaturgie originale. L'étude d'un écrivain qui aurait pu être à l'Allemagne ce que Vercors fut à la France permet de mieux comprendre les destins d'une opposition intellectuelle et artistique au nazisme se référant moins au marxisme, au libéralisme anglo-saxon ou au républicanisme français qu'aux idéaux et au pathos propres à une partie du mouvement de jeunesse allemand du début du XXe siècle.


  • Résumé

    This study deals with the writer Günther Weisenborn (1902-1969), noted for his membership in the " Red Orchestra " Resistance Group. After dealing with his role in the German Resistance, this study focuses on Weisenborn's efforts to keep the memory of this Resistance alive in the post war period. More than his successes as a playwright, it was this " political " status that legitimated Weisenborn's ranking position in Berlin's literary world in the late forties, especially as an official with various institutions. His chief contribution to the restructuring of the German literary scene, then, consisted largely in these efforts to popularize the sacrifice of German Resistance fighters. These actions became more difficult in the fifties, as they were no longer compatible with the priorities of the Cold War. Weisenborn opposed Adenauer's restorationist policies and joined the pacifist movement for a demilitarized and reunified Germany. He made no secret of his sympathy for the GDR and tried to act as a mediator between the two German states. His work was better received in East Germany than in the Federal Republic, where he lived. Weisenborn was essentially a man of the theatre, though he also wrote novels, essays and poetry. After a brief association with Brecht before the war, he had developed an original approach to the theatre. To some extent, Weisenborn could be considered the German equivalent of Vercors in France. But his case highlights some of the specificities of the German Resistance to Nazism: Weisenborn referred less to Marxism or to the values of Anglo-Saxon liberalism than to the ideals and pathos of the German youth movement in the early twentieth century.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2007 par l'Harmattan à Paris

Günther Weisenborn : un écrivain de la résistance allemande


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (689 p.)
  • Notes : Reproduction autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 631-667. Index.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Service Interétablissement de la documentation (Saint-Martin-d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire Droit-Lettres.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : 205143/2005/11

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Médiathèque du musée du quai Branly - Jacques Chirac.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : MF 2106
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2007 par l'Harmattan à Paris

Informations

  • Sous le titre : Günther Weisenborn : un écrivain de la résistance allemande
  • Dans la collection : Inter-national
  • Détails : 1 vol. (352 p.)
  • Notes : Tirage 2008.
  • ISBN : 978-2-296-02762-6
  • Annexes : Bibliogr. p. 307-338. Notes bibliogr. Index
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.