Gouverner l'opéra : le pouvoir royal et les théâtres lyriques à Naples : 1767-1815

par Mélanie Traversier

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Gilles Bertrand.


  • Pas de résumé disponible.

  • Titre traduit

    Ruling opera : Royal power and lyrical theaters in Naples, 1767-1815


  • Résumé

    Fondé sur des documents inédits de l'Archivio di Stato di Napoli, ce travail propose une histoire politique de l'opéra à Naples, depuis le règne de Ferdinand IV jusqu'à la chute des Napoléonides. Cette période troublée correspond au moment où la gloire de l'art lyrique napolitain est d'autant plus fermement affirmée qu'elle est peu à peu sourdement contestée. D'abord, nous saisissons le roi en son théâtre, le Teatro di San Carlo fondé en 1737, véritable écrin de sa majesté et du rayonnement du royaume. A partir des années 1770, nous suivons le monarque en d'autres lieux et d'autres genres de spectacle, qui témoignent d'une diversification des modes de consommation culturelle de l'aristocratie. Gouverner l'opéra ne se réduit pas à exalter sur scène une image rêvée de la monarchie : il s'agit aussi d'assurer la police des théâtres dont nous tentons de définir les moyens et les fondements idéologiques et institutionnels. Mais ces normes butent sur les pratiques d'un milieu musical s'émancipant de la tutelle politique en même temps qu'il se hiérarchise : partant de l'étude de l'économie théâtrale, on tente de définir le marché de la renommée qui régule le champ musical et contribue à son autonomisation. Reste à mesurer les effets de ces évolutions sur l'image de Naples en tant que capitale musicale : l'érosion de son capital symbolique, diagnostiquée par les mélomanes et les musicologues qui affirment leur rôle d'expertise, conduit le pouvoir bourbonien, puis surtout celui des Napoléonides, à mettre en œuvre une politique culturelle de préservation d'un patrimoine musical dont on affirme l'identité napolitaine, comme la nécessité de le défendre contre le déclin qui le guette.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2009 par École française de Rome à [Rome]

Gouverner l'opéra : une histoire politique de la musique à Naples, 1767-1815


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 3 vol. (839, 409 f.)
  • Notes : Reproduction autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 754-815

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Service Interétablissement de la documentation (Saint-Martin-d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire Droit-Lettres.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : 205143/2005/16
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2009 par École française de Rome à [Rome]

Informations

  • Sous le titre : Gouverner l'opéra : une histoire politique de la musique à Naples, 1767-1815
  • Dans la collection : Collection de l'Ecole française de Rome , 424 , 0223-5099
  • Détails : 1 vol. (692 p.-[10] p. de pl.)
  • ISBN : 978-2-7283-0866-8
  • Annexes : Sources et bibliogr. p. [601]-665. Notes bibliogr. en bas de pages. Index
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.