Les portraits officiels des présidents de la République en France : histoire et sociologie d’une mise en scène

par Yvan Boude

Thèse de doctorat en Science politique

Sous la direction de Olivier Ihl.


  • Résumé

    Les portraits officiels des présidents de la République sont des mises en image du pouvoir investies par l’institution présidentielle d’une certaine efficacité symbolique. Ils sont des clichés médiateurs dont la dimension symbolique s’exprime dans une mise en scène particulière qui permet de figurer et de dramatiser le pouvoir, de lui offrir un corps visible et une identité apparente. L’effigie présidentielle s’affirme donc comme un exercice de perpétuation et de légitimation, comme une image révélée du pouvoir. Toutefois, loin de n’être qu’un simple cliché immortalisant son investiture ou pérennisant son apparence physique, le portrait du Président est destiné à être distribué puis affiché dans les principales administrations. Aussi, afin de définir ses usages propres, il s’agit de prolonger la lecture connotative de ces images par une approche socio-historique s’articulant autour d’un discours global portant aussi bien sur l’image que sur ses différents contextes — la « chaîne sensitive » d’une photographie. Cette lecture des liens existant entre l’image et le pouvoir s’intéresse alors aux dispositifs de production et aux mécanismes de vulgarisation mis en œuvre par l’institution pour provoquer la rencontre entre le citoyen et le portrait — mécanismes d’attribution, statut de l’image… Elle interroge ensuite les usages proprement administratifs du portrait officiel, c’est-à-dire les problèmes liés à l’acquisition de ces images particulières par leurs bénéficiaires institutionnels — circonstances d’acquisition et d’affichage du portrait… Elle questionne enfin les usages publics et les gestes populaires du portrait — appropriation partisane, détournement mémoriel…


  • Résumé

    Official portraits of presidents of the French republic are symbolically efficient ways for the presidential institution to turn power into image. They are mediatory snapshots the symbolic dimension of which is expressed through a particular staging, a scenography which allows them to represent and dramatise power, to provide a visible body and an apparent identity. The presidential effigy therefore asserts itself as an exercise of perpetuation and legitimization, as a revealed image of power. However, far from being a mere snap immortalizing his investiture or perpetuating his physical appearance, the President’s portrait is meant to be distributed and posted in the mains administrations. Thus, in order to define the proper practices of this portrait, we will have to further analyse the connotative reading of these pictures thanks to a socio-historical approach which will be based on a global discourse focusing on both the picture itself and its various contexts, i. E. The “sensitive chain” of a photograph. This interpretation of the links connecting image and power will then be interested in production devices and popularization mechanisms implemented by the institution to trigger the encounter between the citizen and the portrait attribution processes, the status of the picture…It will then question the purely administrative customs of the official portrait, that is to say the problems connected to the acquisition of its specific images by their institutional beneficiaries, such as acquiring and showing the portrait. It will finally question the public traditions and popular gesturesof the presidential portrait - partisan appropriation or perversion of memory. .

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (433 p.)
  • Notes : Reproduction autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 403-427. Notes bibliogr. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Avignon et des Pays de Vaucluse. Bibliothèque universitaire.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 306.2 BOU
  • Bibliothèque : Service Interétablissement de la documentation (Saint-Martin-d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire Droit-Lettres.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : 205141/2005/10
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.