Des hyperclasses aux composants pour l'ingénierie des systèmes d'information

par Slim Turki

Thèse de doctorat en Informatique

Sous la direction de Michel Léonard et de Marie-France Bruandet.

Soutenue en 2005

à l'Université Joseph Fourier (Grenoble) en cotutelle avec l'Université de Genève .


  • Résumé

    Nous proposons un cadre conceptuel pour l'ingénierie des systèmes d'information (SIs) par composants. Ce cadre est basé sur les concepts d'hyperclasse et de composant de SI. Le concept d'hyperclasse est une généralisation du concept de classe. Construite à partir d'un ensemble de classes connexe et complet, une hyperclasse permet d'exprimer des concepts que le niveau de classe n'aurait permis d'exprimer, et se comporte comme une classe : elle dispose d'hyperobjets, d'hyperattributs et d'hyperméthodes, équivalents des concepts d'objet, d'attribut et de méthode pour une classe. Un hyperobjet de l'hyperclasse est formé à partir des objets des classes de l'hyperclasse, atteints par navigation, à partir d'une classe particulière de l'hyperclasse qui est sa classe racine, et en suivant un graphe de navigation. Un hyperattribut de l'hyperclasse est un attribut de l'une de ses classes. Une hyperméthode est une méthode associée à l'hyperclasse qui peut avoir comme opérandes des hyperattributs, des hyperobjets, d'autres hyperméthodes de l'hyperclasse, les classes de l'hyperclasse, leurs objets et leurs méthodes de classes. Le concept d'hyperclasse offre une forme d'indépendance entre la structure du SI et ses traitements. Un composant de SI est une entité autonome et cohérente, dans un modèle de SI, qui regroupe les représentations des espaces informationnel et opérationnel associés à une zone de responsabilité. Il est défini à partir d'une hyperclasse, d'un ensemble de transactions et d'un ensemble de règles d'intégrité du SI. La notion de transaction est associée à une activité productrice ou consommatrice d'informations dans un processus de prise de décision. Les règles d'intégrité sont définies sur un SI pour garantir sa cohérence durant son exploitation. Les concepts d'hyperclasse et de composant de SI sont munis d'ensembles complets d'opération d'évolution. Ils sont définis indépendamment des méthodes, des langages et des technologies dans lesquelles le SI est implanté. Le cadre conceptuel que nous proposons permet notamment de prendre en charge les situations de recouvrement de composants de SI, leur évolution, l'évolution du SI et ses répercussions sur ses composants.


  • Pas de résumé disponible.

  • Titre traduit

    From hyperclasses to components for information systems engineering


  • Résumé

    We propose a conceptual framework for the component based information systems (IS) engineering. This framework is based on the concepts of hyperclass and IS component. The concept of hyperclass is a generalization of the concept of class. Defined on a connex and complete set of classes, a hyperclass allows expressing concepts that the level of class would not allow to express, and behaves like a class : it has hyperobjects, hyperattributes and hypermethods, equivalents of the concepts of object, attribute and method for a class. A hyperobjet of a hyperclass is built from the objects of the classes of the hyperclass, reached by navigation, starting from a particular class of the hyperclass, which is its class root. A hyperattribute is an attribute of one of the hyperclass classes. A hypermethod is a method of the hyperclass which can have hyperattributes, hyperobjects, others hypermethods, classes of hyperclasses, their objects and methods as operands. The concept of hyperclass offers a type of independence between the structure and the treatments of an IS. An IS component is an autonomous and coherent entity in an IS model, that gathers the informational and operational aspects associated to a zone of responsibility. It is built from a hyperclass, a set of transactions and a set of integrity rules. A transaction is associated to an activity producing or consuming information in a process of decision-making. The integrity rules are defined to guarantee the coherence of the IS. Complete sets of evolution operations are defined on the concepts of hyperclass and IS component. They are defined independently of the methods, languages and technologies in which the IS is implemented. The conceptual framework that we propose in particular makes it possible to handle overlap of components, their evolution, the evolution of IS and its effects on its components.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (pagination multiple )
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. B-F

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Service interétablissements de Documentation (Saint-Martin d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire de Sciences.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TS05/GRE1/0107
  • Bibliothèque : Service interétablissements de Documentation (Saint-Martin d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire de Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TS05/GRE1/0107/D
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.