Les discours christologiques africains (1956-2000) : histoire et enjeux

par Étienne Kaobo Sumaïdi

Thèse de doctorat en Sciences religieuses

Sous la direction de Claude Langlois.

Soutenue en 2005

à Paris, EPHE , en partenariat avec École pratique des hautes études. Section des sciences religieuses (Paris) (autre partenaire) .


  • Résumé

    En vue de contribuer à la connaissance du christianisme en Afrique et dans le cadre de l’histoire de la théologie africaine contemporaine, ce travail met en exergue ce que les pasteurs et théologiens africains ont dit de la personne de Jésus-Christ et de son mystère du salut de 1956 à 2000. Ce qui permet de découvrir que l’appropriation africaine de la révélation chrétienne ne se limite pas à des aspects uniquement périphériques, mais qu’elle touche également le centre même de la foi chrétienne. Et les Africains devenus chrétiens confessent ainsi, à partir des questions de la culture, de la pauvreté, de la race et de la responsabilité, que le salut apporté par Jésus-Christ à toute l’humanité les concerne aussi bien dans leur devenir historique que dans leur destinée ultime. Si dans ces discours christologiques, situés à l’intérieur des quatre courants de la théologie africaine contemporaine (inculturation, libération, théologie noire sud africaine et reconstruction) et dans le « Rite Zaïrois » de la messe, une certaine originalité peut se remarquer au niveau des expressions du mystère de Jésus-Christ, ces pasteurs et théologiens africains affirment rester dans le cadre du message biblique et dans la ligne de la Tradition commune de toutes les Eglises chrétiennes. Pour eux aussi, Jésus, le Fils éternel du Père, conçu de l’Esprit-Saint et né de la Vierge Marie, est véritablement Dieu et véritablement homme.

  • Titre traduit

    African christology speeches (1956-2000) : history and stakes


  • Résumé

    In order to contribute to the knowledge of Christianity in Africa and in the context of history of contemporary African theology, this work emphasises what African pastors and theologians meant about Jesus Christ person and his mystery from 1956 to 2000. This leads to discover that African self-assuming of Christian revelation does not limit to some outlying aspects only. It goes further to the core of Christian faith itself. Thus, Africans converted to Christianity confess, from their background of culture, poverty, race and responsibility, that they are concerned by Jesus Christ salvation for the world in their historical future as well as their ultimate destiny. If through these Christology speeches, placed in the four schools of thought of contemporary African theology ( inculturation, liberation, south African black theology and reconstruction) and in “Zairean ritual” of the mass, there is a somewhat originality on the expressions of the mystery of Jesus Christ, these pastors and theologians assert their faithfulness to the biblical message setting and the Christian Tradition common to all churches as well. For them too, Jesus, the Eternal Son of the Father, conceived from the Holy Spirit and born from the Virgin Mary, is truly God and truly man.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (541 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 492-536. Notes bibliogr..

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : École pratique des hautes études. Service commun de la documentation, des bibliothèques et des archives.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : DOC 398
  • Bibliothèque : École pratique des hautes études. Service commun de la documentation, des bibliothèques et des archives.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : DOC 398

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.