La configuration des "calendriers" des cités grecques : temporalité cultuelle et temporalité narrative

par Sofia Kravaritou

Thèse de doctorat en Sciences religieuses

Sous la direction de Stella Georgoudi et de Claude Calame.

Soutenue en 2005

à Paris, EPHE en cotutelle avec l'Université de Lausanne (Suisse) , en partenariat avec École pratique des hautes études. Section des sciences religieuses (Paris) (autre partenaire) .


  • Résumé

    Le terme de “calendrier” n’était pas utilise en Grèce antique pour décrire ni la notion cyclique du terme vécu, ni le temps de la chronologie, comme c’est le cas du terme contemporain. De plus, il n’y avait pas de document écrit attestant l’ensemble des fêtes et des rites accomplis au sein de chaque communauté, durant l’année. Les documents épigraphiques appelés jusqu’à nos jours « calendriers » fournissent des informations partielles, souvent en relation avec des évènements administratifs et politiques spécifiques. La description du temps religieux à caractère cyclique est liée en Grèce antique à l’organisation du programme annuel des noms de mois et des cultes qui se produit de façon individuelle. Chaque cité, ou chaque petite communauté, organisait son propre programme annuel des mois et des cultes, qui recevait aussi des changements au cours des siècles. L’étude des cas particuliers a montré qu’il y avait de plus des intercalations arbitraires, les mois ne se nommant pas toujours d’après les fêtes, des équivalences temporaires entre plusieurs communautés, les mêmes noms de mois ont été utilisés pour signaler différents moments de l’année. Finalement, le matériel disponible suggère l’existence des fêtes fixes et fêtes mobiles. La construction du temps chronique et historique, et par conséquent la mémoire communautaire sur la fondation des cultes des programmes annuels, est fabriqué dans le temps de la narration des récits des poètes et des historiens grecs qui configurent, de nouveau à caractère individuel et à plusieurs versions, les actes divins et héroïques qui se trouvent à l’origine de la construction des programmes annuels des cultes ; ils donnent ainsi au présent de la célébration des cultes un caractère commémoratif des actes du passé.

  • Titre traduit

    The Configuration of the "Calendars" of the ancient Greek city states : time of the ritual and time of the narration


  • Résumé

    Ancient Greeks did not use the word “calendar” to describe their annual time of religious celebrations or the time of chronology, as we use it today. They did not also have written documents describing all the celebrations of the religious year. The documents assigned as “calendars” by modern scholars contain scanty information associated most of the time with specific political or other events. The construction and the description of the annual program of month names and celebrations is in Ancient Greece a private affair of every city and every small community. Religious annual time is full of individual month names, rituals, intercalations, and we suspect also the existence of movable feasts. The construction of the historical time and the memory of the communities is also characterised by great individualism. It has been created into the narrative time of various versions of poetic and historical activity describing the foundation of present cults in the past by gods and heroes, who sign the beginning of history for every city and community.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (539, 317 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. [489]-539, [285]-308. Notes bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : R 4= 1032
  • Bibliothèque : École pratique des hautes études. Service commun de la documentation, des bibliothèques et des archives.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : DOC 396
  • Bibliothèque : École pratique des hautes études. Service commun de la documentation, des bibliothèques et des archives.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : DOC 396

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.