Décrire et comprendre le sacrifice : les réflexions des Romains sur leur propre religion à partir de la littérature antiquaire

par Francesca Prescendi

Thèse de doctorat en Sciences religieuses

Sous la direction de Philippe Borgeaud et de John Scheid.

Soutenue en 2005

à Paris, EPHE en cotutelle avec l'Université de Genève. Faculté des lettres , en partenariat avec École pratique des hautes études. Section des sciences religieuses (Paris) (autre partenaire) et de Université de Genève. Faculté des lettres (autre partenaire) .


  • Résumé

    Ce travail est une enquête sur le sacrifice vu par les Romains. Le but est d’étudier la réflexion développée par les Romains eux-mêmes sur cet acte cultuel. La thèse se divise en trois parties. La première, « Décrire le sacrifice », propose des critères pour définir le sacrifice, une brève réflexion sur la terminologie, la description d’un modèle de procédure sacrificielle, et, enfin, un bref commentaire de quelques textes littéraires. Dans la deuxième partie, « les exégèses des gestes et des ingrédients du rituel », j’ai rassemblé les exégèses et les récits concernant les différentes phases du sacrifice, selon l’ordre dans lequel celles-ci apparaissent dans le rite. Cette partie m’a permis de réfléchir sur la manière dont les Romains imaginent la présence des dieux lors du sacrifice, tout d’abord auprès des victimes, quand elles sont encore vivantes, puis, quand l’abattage a eu lieu, en tant que destinataires de l’offrande alimentaire. Dans la troisième partie, « Mythes et interprétations du sacrifice », j’ai quitté l’analyse des gestes particuliers du sacrifice pour tourner mon regard vers les représentations que les anciens ont eu du sacrifice en général : j’aborde ici les mythes d’origine (mythe des Argées, dialogue entre Numa et Jupiter, mythes du premier livre des Fastes d’Ovide) et les relations entre sacrifice et exécution capitales telles qu’elles sont présentées par les auteurs anciens. L’exégèse religieuse soit se comprendre comme un exercice d’analyse du monde contemporain de ceux qui écrivent. Le souci des antiquaires n’est pas de reconstruire l’antiquité. S’ils s’intéressent à la tradition, c’est surtout parce qu’elle aboutit à leur présent.

  • Titre traduit

    Describing and understanding sacrifice : Roman's reflections on their own religion starting from the antiquarian literature


  • Résumé

    This is an investigation into how Romans saw the sacrifice. The aim is to study the thoughts Romans themselves had of this religious act. The study is divided into three parts. Part one, “Describing sacrifice”, sets out a number of criteria aimed at defining sacrifice, a short reflection on terminology, the description of a model of sacrificial procedure and, to finish, a short commentary on a small number of literary texts. In part two, “The exegeses of the ritual’s gestures and ingredients”, I have brought together exegeses and testimonies concerning the different stages of sacrifice, respecting the order they follow in the rite. This part has led me to reflect on the way the Romans imagined the presence of gods while carrying out sacrifice, firstly with reference to the victims, while the latter are still alive, and then, once the slaughter has taken place, as recipients of the food offered up. In the part three, “Myths and interpretations of sacrifice”, I have moved on from the analysis of particular gestures within sacrifice and concentrated my attention towards the representations that the ancients had of sacrifice in general: here I touch upon original myths (the myth of Argei, the dialogue between Numa and Jupiter, the myths of the first book of Ovid’s Fasti) and the relationship between sacrifice and capital punishment as presented by the ancient authors. Religious exegesis must be understood as an exercise of the contemporary world of those who write. The main concern of antiquarian authors is not to reconstruct ancient times. When they focus on tradition, it is above all because it reflects upon their present.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2007 par F. Steiner Verlag à Stuttgart

Décrire et comprendre le sacrifice : les réflexions des Romains sur leur propre religion à partir de la littérature antiquaire


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (427 f.-[18] f. de pl.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 406-425. Notes bibliogr..

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : École pratique des hautes études. Service commun de la documentation, des bibliothèques et des archives.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : DOC 392
  • Bibliothèque : École pratique des hautes études. Service commun de la documentation, des bibliothèques et des archives.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : DOC 392

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2007 par F. Steiner Verlag à Stuttgart

Informations

  • Sous le titre : Décrire et comprendre le sacrifice : les réflexions des Romains sur leur propre religion à partir de la littérature antiquaire
  • Dans la collection : Potsdamer altertumswissenschaftliche Beiträge , Band 19
  • Détails : 1 vol. (284 p.)
  • ISBN : 978-3-515-08888-6
  • Annexes : Bibliogr. p. [257]-284. Notes bibliogr.. Index
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.