Nomadisme et adaptations sédentaires chez les Evenks de Sibérie postsoviétique : "Jouer" pour vivre avec et sans chamanes

par Alexandra Lavrillier

Thèse de doctorat en Sciences religieuses

Sous la direction de Roberte Hamayon.

Soutenue en 2005

à Paris, EPHE , en partenariat avec École pratique des hautes études. Section des sciences religieuses (Paris) (autre partenaire) .


  • Résumé

    L’objectif central de cette thèse est de comprendre ce que devient un peuple nomade qui se conçoit comme partie intégrante de l’environnement naturel, après une sédentarisation partielle imposée par une politique donnée, en l’occurrence le régime soviétique, et dans le contexte postsoviétique, d’intégration accélérée à l’économie de marché. Les Evenkis, connus aussi sous le nom de Toungouses, font partie de l’ensemble linguistique des peuples toungouso-mandchous. Ils sont le peuple de Sibérie le plus éparpillé, installés qu’ils sont en petits groupes dans toue la Sibérie, mais également en Chine et en Mongolie. Cette thèse tripartite est construite autour d’une comparaison diachronique et synchronique. Elle montre en premier les circonstances historiques de l’apparition des trois types Evenks contemporains, constitués des nomades (éleveurs de rennes et chasseurs), des villageois et des citadins. Puis elle décrit et analyse les trois types sociaux dans leurs formes d’économie, leur relation à l’environnement naturel, leur organisation sociale et leurs pratiques rituelles. Enfin, elle propose une étude transversale et comparative des formes d’actions rituelles, avec et sans chamane, des nomades et des sédentaires, relevant tant de la tradition, que de sa réinvention récente par les intellectuels Evenks. Cette étude met en lumière les transformations en cours des représentations symboliques et dévoile également deux concepts essentiels du système de croyance partagé par les Evenks, qu’ils soient nomades de la Taïga ou sédentaires des villages et des villes, dont notamment celui du « jeu » comme principe d’action rituelle.

  • Titre traduit

    Nomadism and sedentary adaptations at the Evenkis of Postsovietic Siberia : "Playing" to live with and without shaman


  • Résumé

    The central aim of this PhD is to understand what becomes a people which conceive himself like integrated into the natural environment, after a partial sedentarization imposed by a state policy, n the occurrence mode by the Soviet power, and postsovietic context, of integration in market economy. Evenkis, known also under the name of Tungus belong to the linguistic whole of Manchu-Tungus peoples. They are the more scatted people of Siberia, installed in small groups on all the Siberia, but also in China and Mongolia. This study in three parts is built around a diachronic and synchronic comparison. It shows in first the historical circumstances of the appearance of three social types of contemporary Evenkis, constituted by nomads (reindeers herders and hunters), by villagers and townsmen. Then it describes and analyzes the three social types in their forms of economics organization, their relation to the natural environment, their social organization and their ritual practices. Lastly, it proposes a cross-sectional study and comparison of rituals, with and without shaman, of the nomads and the sedentary Evenkis, belonging as well to the tradition, as to it recent reinvention by intellectuals. This study clarifies the actual transformations of symbolic representations and demonstrates also two essential concepts of the system of belief, present in the mind of all nomadic and sedentary Evenkis. A particular attention is taken by the study of the notion of “playing” as a basic principal or ritual performance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (XIV-559, 237 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 524-558. Notes bibliogr..

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : École pratique des hautes études. Service commun de la documentation, des bibliothèques et des archives.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : DOC 383
  • Bibliothèque : École pratique des hautes études. Service commun de la documentation, des bibliothèques et des archives.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : DOC 383

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.