La mort lente : réflexions sur le " sadisme " comme méthode de gouvernement à l'époque des monarques assyriens

par Lionel Marti

Thèse de doctorat en Assyriologie


  • Résumé

    L'histoire du Proche-Orient des 9e-7e siècles av. J. -C. Est presque toute entière occupée par le développement de l'empire néo-assyrien. Ce dernier, qui après une phase initiale de reconquête parviendra à dominer tout le Proche-Orient, s'est très tôt fait remarquer par ses pratiques guerrières originales, un acharnement revendiqué envers ses adversaires qui l'a fait qualifier par certains de " modèle de cruauté ". Ces pratiques, dont l'étude, même superficielle, permet de montrer qu'il ne s'agit en aucun cas d'un sadisme gouvernemental, mais plutôt de l'application codifiée d'une pratique juridique entraîne à s'interroger sur leurs origines. Comment passe-t-on d'une ville marchande du début du IIe millénaire av. J. -C. à un empire aux prétentions universalistes. Nous avons donc essayé de montrer comment la création du royaume de Haute Mésopotamie par Samsî-Addu au 18e siècle av. J. C. Fut considérée comme le modèle à suivrepar les assyriens lors de leur essor au 14e siècle et comment les traditions juridiques tribales du nord de la Mésopotamie furent à l'origine du traitement de leurs adversaires lors de l'extension de leur empire. Lors de l'époque dite moyenne (14e-11e siècles), les assyriens ne cherchèrent qu'à reconstituer le RHM en nouant des pactes avec les occupants des terres qui se soumettaient et éliminaient les autres. Toute rupture du pacte entraînait l'application de peines aggravées. Lors de l'époque néo-assyrienne, la situation géopolitique entraîna un enchaînement des conquêtes qui les mena au bout du monde proche oriental, et leur fit développer une véritable rhétorique guerrière, dans laquelle la punition des pécheurs avait la première place.

  • Titre traduit

    Slow death. Some thoughts on sadism as governing methods at the time of the Assyrian kings


  • Résumé

    Between 934 and 612 B ; C. The history of the Ancient Near East is almost entirely holden by the development of the Neo-Assyrian Empire, that, after an initial phase of reconquest, managed to conquer the whole Ancient Near East. This expansion was from the beginning characterized by the originality of its war practices and the claimed relentlessness against the enemies, and this led many scholars to qualify the Neo-Assyrian Empire as a “model of cruelty. A study of these practices allows us to understand that we are never facing “government sadism”, but rather the application of a juridical practice. This consideration led us to question the very origin of these practices. How could an early II nd millennium commercial town evolve into an empire with Universalist ambitions? To answer this question we can demonstrate that the creation of the “Upper Mesopotamian” kingdom by Samsî-Addu (18th century B. C. ) became the political model the Assyrians took at the moment of their rise (14th century B. C. ) and that the explanations of their enemies' treatment are to be found in the north Mesopotamian juridical traditions. During the Middle-Assyrian Period, the Assyrians strived to rebuild the “Upper Mesopotamian” kingdom and to regain the lands they considered their ancestral possessions either by making pacts with the people that decided to submit or by eliminating those who try to withstand them. During the Neo-Assyrian Period the geo-political situation favoured a series of conquests that led the Assyrians to rule over the near eastern world and that originated the development of that rhetoric of war, in which the punishment of the “sinners” had a specific preeminence.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (606 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 574-598. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : École pratique des hautes études. Service Commun de la documentation, des bibliothèques et des archives.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 4 Ms 275 (1)
  • Bibliothèque : École pratique des hautes études. Service Commun de la documentation, des bibliothèques et des archives.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 4 Ms 275 (2)

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 9301
  • Bibliothèque : École pratique des hautes études. Service Commun de la documentation, des bibliothèques et des archives.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : Mc 4 Ms 275 (1)
  • Bibliothèque : École pratique des hautes études. Service Commun de la documentation, des bibliothèques et des archives.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : Mc 4 Ms 275 (2)
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.