Caractérisation et analyse de la durabilité de la résistance de deux lignées de blé au virus PAV de la jaunisse nanissante de l'orge

par Florian Chain

Thèse de doctorat en Biologie et agronomie

Sous la direction de Emmanuelle Jacquot-Plumey.

Soutenue en 2005

à Rennes, Agrocampus .


  • Résumé

    La jaunisse nanissante de l'orge (JNO) est une grave maladie des céréales causée par un complexe d'espèces virales (B/CYDV, Luteoviridae) transmis par pucerons sur le mode persistant et dont l'espèce BYDV-PAV est majoritaire en France. Afin de proposer une alternative à la stratégie de lutte actuelle basée sur des traitements aphicides, deux gènes de résistance provenant de Thinopyrum intermedium ont été introduits dans le blé pour obtenir les lignées Zhong Zh et TC 14. Leurs capacités à limiter la progression de l'infection d'isolats de BYDV-PAV ont été évaluées à l'aide d'essais de suivi d'infection. Elles présentent des caractéristiques de résistance partielle et pourraient altérer le transport à distance des particules virales dans la plante. Par ailleurs, leurs durabilités de résistance ont été analysées en conditions contrôlées. Une centaine de passages en série a permis de forcer la réplication d'un isolat de BYDV-PAV dans chacune des lignées. Les isolats issus de passages en hôte résistant contournent les résistances dès le passage 5 et induisent des dégâts plus importants que les isolats de référence sur hôtes résistants et sensibles. Les isolats issus des passages en série ont ensuite été testés en conditions naturelles afin de vérifier la stabilité de leurs propriétés. Les résultats de 3 années d'essais en champ confirment que les isolats issus de passages en série sur Zhong ZH ou sur TC14 induisent des pertes de rendement plus importantes que les isolats de référence. En conclusion les deux gènes peuvent être contournés. Néanmoins leur exploitation pour l'amélioration du blé contre la JNO peut être poursuivie. En effet, les conditions écologiques rencontrées par le virus dans la nature (alternance d'hôte obligatoire) diffèrent de celles des essais en laboratoire et pourraient ralentir le contournement. Enfin l'association des gènes dans une lignée permettrait d'obtenir une résistance plus forte et plus durable que celles qu'ils procurent pris isolément.


  • Résumé

    Barley yellow dwarf disease (BYDD) is an important cereal disease caused by a complex of viruses (B/CYDV, Luteoviridae) aphid-transmitted in a persisten manner. The BYDV-PAV species based on aphicid treatments two resistance genes deriving fro mThinopyrum intermedium have been itrogressed in wheat to produce Zhong ZH and TC14 lines. Those lines have been evaluated for their ability to limit the infection progression of BYDV-PAV isolates by monitoring viral infection. Both lines show partial resistance properties and could interfere with mechanisms of viral particles in plant. In other respects, durabilities of resistance of these lines have been analysed in laboratory conditions. A hundred serial passages enables a forced replication of one BYDV-PAV isolate in each line. Isolates resulting from passages on resistant hosts overcame partial resistance at passge 5 and induced increased damages when compared to reference isolates, both on susceptible and resistant hosts. These isolates have then been tested in natural conditions to assess the stability of these propoerties. Resuslts from a three-year field trial indicate that isolates issued from passages on Zhong ZH or on TC14 induce more severe yield losses than reference isolates. As a conclusion both resistance genes may be overcome. However their use in wheat breeding against BYDD may be pursued. Indeed, ecological conditions encountered by the virus in nature (obligatory host change) differ from those on the laboratory and could prevent the overcoming. Finally the association of both genes in one line could enable to obtaining of a stronger and more durable resistance than those they individually provide.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 89 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : AGROCAMPUS OUEST. Bibliothèque Générale de Rennes.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : C 79
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.