Evaluation technique et économique de différentes solutions pour le confort thermique et la réduction de la consommation énergétique dans le bâtiment au Liban

par Marlène Cordahi

Thèse de doctorat en Énergétique

Sous la direction de Khalil El Khoury.

Soutenue en 2005

à Paris, ENMP .


  • Résumé

    Selon les dernières études publiées, l'énergie consommée de facon excessive au liban en comparaison avec d'autres pays du moyen orient, est une énergie essentiellement polluante et elle est importée à plus de 97%. La part des énergies renouvelables (énergies hydrauliques et solaires) ne représente pas plus de 3% malgré un contexte climatique et géologique plutôt favorable. Le secteur du bâtiment représente une part importante de la consommation énergétique globale et cette énergie qui concernait traditionnellement le chauffage touche depuis quelques années la climatisation. L'utilisation irrationnelle de l'énergie constitue une lourde charge économique et environnementale sur le pays, surtout en l'absence d'une politique nationale incitative aux économies d'énergie. Après la ratification des accords de kyoto, le liban s'est trové engagé moralement dans la course à la réduction des émissions de gaz à effet de serre et à l'économie de l'énergie. Mais depuis, peu de démarches ont été entreprises et la prise de conscience nationale de ce problème qui préoccupe tant le monde, n'est que récente. La présente étude vise l'évaluation quantitative et qualitative de différentes solutions passives ou actives pouvant être apportées aux appartements résidentiels de la côte libanaise pour la réduction des consommations énergétiques annuelles et l'amélioration du confort. Un appartement situé sur la côte sera choisi dans un contexte climatique bien défini; différents types d'isolation passive seront introduits un à un et en combiné, ainsi que des équipements additionnels au système de chauffage.

  • Titre traduit

    Technical and economical evaluation of different solutions for thermal comfort and energy consumption reduction in buldings in lebanon


  • Résumé

    Energy use intensity in lebanon is comparably high with other contries in the middle east, and its primary supply is almost totally dependent on imported combustibles. Excessive use of energy constitutes an economic burden on both the government and the end consumers. In the field of energy, the government is recently taking an initiative to co-ordinate the various concerned parties' efforts and to establish bodies to enable integrated resources planning. In addition, this form of energy use is a cause of environnemental degradation originating from thermal energy plants and transportation sector mainly, which emit green house gases (ghg), basic causative agents of global warming. Lebanon consumes around 5000 ktoe as a primary energy. 97% of this is imported, mainly as polluting oil products. The remaining 3% of the energy consumption only is renewable energy. In addition, the energy intensity in the country is over 0,62 toe/1000usd, which is 2,2 times higher than in developing countries despite the low consumption per capita and a structure of an economic sector based on light industries. All this is due to a lack of a national politic for a rational use of energy and especially in transport. This project aims to evaluate solutions to minimize the annual consumption of energy and the improvement of comfort in a residential apartment on the lebanese coast. An existing apartment in a current floor will be chosen in a well defined environment. Different kind of passive insulation will be introduced and their impact on the energy consumption will be studied. Additional equipments on the heating system will be also evaluated.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. ( 131 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. 28 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Mines ParisTech. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.