Le phénomène vision. Une enquête sur la nature et sur le fonctionnement des « visions du futur » et sur leurs usages pour la gestion de l’environnement

par Ruud Van der Helm

Thèse de doctorat en Sciences de l'environnement

Sous la direction de Laurent Mermet.

  • Titre traduit

    The Vision Phenomenon: An Inquiry into the Nature and Functioning of “Visions of the Future” and Their Application in Environmental Policy Making


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Depuis les années 1980 et surtout autour du tournant du siècle, il s'est produit un appel actif à la vision du futur et ainsi se sont propagées les activités de développement de visions. Bien que les visions politiques, sous forme d'idéologies, et les visions d'entreprise, souvent présentées sous forme de slogan, soient bien connues, il s'agit aujourd'hui d'une intégration de la vision du futur dans la gestion publique et les politiques publiques. La vision du futur ou au moins l'appel à une vision du futur, souvent alternative, parfois révolutionnaire, fait aujourd'hui partie de l'ensemble du vocabulaire et des activités de ceux qui formulent, créent et mettent en œuvre la gestion publique. Il s'agit d'une véritable (ré)apparition de la vision, d’où la raison de l’appeler « le phénomène vision ». Au sein de cette recherche, nous proposons de répondre à la question suivante : « Comment les visions du futur peuvent-elles contribuer à la gestion publique ? »

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. ( 550 p.)
  • Annexes : Bibliogr. 350 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : AgroParisTech Engref. Centre de documentation.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.