Formes abstraites et pensée organique : l'architecture de Giuseppe Terragni (1927-1943)

par Sophie Paviol

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Hubert Damisch.

Soutenue en 2005

à Paris, EHESS .


  • Résumé

    Ce travail a essayé de rencontrer une architecture et un processus de conception architecturale en conjuguant les techniques de l'historien et celles de l'architecte. Les dispositifs spatiaux et constructifs de l'architecture de Giuseppe Terragni ont été décrits par les mots et par le dessin, réactivés par la dialectique d'Alberti sur le mur et la colonne dans le De re aedificatoria et par la pensée corbuséenne de l'espace à la fin des années vingt. Ces "objets théoriques" permettent de penser la spécificité des formes spatiales de Terragni à l'aune de deux traditions réinventées et de mieux saisir la manière dont chaque édifice ne s'installe pas dans le paysage, mais installe le paysage alentour dans son intériorité, n'invente pas les formes constituantes de l'espace, mais invente l'espace "en tant que tel" et sa "vérité constructive" en fonction de ce qu'il est.

  • Titre traduit

    Abstract forms and organic thought : the architecture of Giuseppe Terragni (1927-1943)


  • Résumé

    This work as tried to confront an architectural object with a process of architectural design by combining the techniques of the historian and those of the architecte. The spatial and constructive forms of Giuseppe Terragni's architecture have been describe in words and in drawings which have been analysed in the light of Alberti's dialectic on the column and the wall in his De re aedificatoria and the thinking of Le Corbusier concerning space at the end of the 1920's. These theoretical elements enable us better to analyse the specificity of Giuseppe Terragni's spatial forms in relation to two renewed traditions, and better to understand the way that each edifice does not fit into the given landscape but rather establishes the landscape within the edifice, and the way that each edifice does not create the components of space, but creates space "as such", inventing its "own constructive truth" in accordance with what it his.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (505 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f.473-501. Notes bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque :
  • PEB soumis à condition
  • Bibliothèque :
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TPE 2005-107

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 13257
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.