L'ordre des mots et le changement d'ordre des mots en chinois : analyse synchronique et diachronique

par Honglu Wang

Thèse de doctorat en Sciences du langage

Sous la direction de Alain Peyraube.

Soutenue en 2005

à Paris, EHESS .


  • Résumé

    Ce travail de linguistique typologique est consacré à une étude sur l'ordre des constituants en chinois. Le chinois est-il une langue S-O-V (sujet- verbe-objet) ou S-V-O? La thèse discute dans le détail les arguments des uns et des autres. Elle traite aussi d'autres ordres des mots que le seul ordre des constituants "sujet", "verbe" et "objet". Elle est divisée en trois parties : une partie diachronique intitulée "l'ordre desmots en chinois ancien", une partie synchronique, "l'ordre des mots en chinois contemporain" et une partie où le corpus est analysé. L'étude diachronique montre que le chinois était à l'origine une langue S-V-O et l'est resté tout au long de son histoire. Les changements ont été en revanche significatifs dans d'autres domaines : prépositions, classificateurs, etc. Il est montré, dans la partie synchronique, que l'hypothèse S-V-O est plus convaincante. La troisième partie, enfin, présente deux discours oraux appartenant tous les deux au pékinois standard. Une analyse détaillée de ces deux discours montre incontestablement que la langue chinoise contemporaine manifeste un ordre des mots S-V-O.

  • Titre traduit

    Word order and word order change in chinese : synchronic and diachronic analysis


  • Résumé

    This linguistic work on typology is a study on the order of constituents in chinese. Is chinese a S-O-V (subject - verb- object) language or a S-V-O language? This dissertation discusses in detail the different arguments given by the tenants of the two different hypotheses. It also deals with other word orders than the sole order of the "subject", "verb" and "object" constituents. The work is divided into three parts : one diachronic part untitled "Word order in ancient Chinese", one synchronic part on "Word order in contemporary Chinese" and one part in where our corpus is analyzed. The diachronic work shows that the Chinese was originally a S-V-O language and has been unchanged all along its history. The changes were however significant in other areas : prepositions, classifiers, etc. It is showed in the synchronic part, that the hypothesis of S-V-O is more convincing. The third part presents two oral speeches belonging both to Standard Mandarin. One detailed analysis of these two speeches show undoubdetly that contemporary Chinese is indeed a S-V-O language.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (293 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 274-291

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : École des hautes études en sciences sociales. Thèses.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TPE 2005-40
  • Bibliothèque : Campus Condorcet (Aubervilliers). Grand Equipement Documentaire.
  • PEB soumis à condition

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • PEB soumis à condition
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne. Fonds général.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 12562
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.