Les jeunes issus de l'immigration de Turquie en France

par Derya Firat

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de Dominique Schnapper.

Soutenue en 2005

à Paris, EHESS .


  • Résumé

    Longtemps considérée comme une crise identitaire liée à l'impact de l'immigration, "la recherche de soi" n'est pas une interrogation existentielle propre aux jeunes issus de l'immigration. Notre recherche de terrain réalisée en Ile-de-France et à Strasbourg montre que les jeunes issus de l'immigration de Turquie ne sont pas déchirés entre deux cultures. En nous inscrivant dans le cadre d'études des relations inter-ethniques élaborées en France par Roger Bastide et Selim Abou, nous observons que les jeunes issus de l'immigration de Turquie en France tendent de plus en plus, à réinterpréter, selon les schèmes culturels issus de la socialisation en France, les traits culturels hérités de leurs parents. Ainsi, ce processus entraîne chez les jeunes, une "folklorisation de la culture d'origine" c'est à dire le maintien de la culture d'origine comme un patrimoine de référence qui ne définit guère les perceptions et les comportements de l'individu.

  • Titre traduit

    Younger generation turkish immigrants in France


  • Résumé

    Although for a long time considered as an identity crisis related to the impact of immigration, "the search for the self" is not an existential self-questioning peculiar to the children of immigrant families. The field research carried out in the regions Ile-de-France Paris and Strasbourg shows that the young generations Turkish immigrants are not torn appart by two different cultures. Following the studies on inter-ethnical relations in France developed by Roger Bastide and Selim Abou, we observe : youths increasingly tend to re-interpret those cultural idiosyncracies they inherit from their parents according to the cultural patterns acquired during their socialization in France. Thus, the original culture is folklorized during the acculturation process. By "folklorization" one should understand the survival of the original culture as an ancestral reserve for reference which, however, not any more defines the individual's perceptions and behavior.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (480 p.)
  • Notes : Publication non autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p.449-478

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Fondation Maison des sciences de l'homme. Bibliothèque.
  • PEB soumis à condition
  • Bibliothèque : École des hautes études en sciences sociales. Thèses.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TPE 2005-23
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.