Deux transitions du théâtre russe : la période révolutionnaire, 1917-1921, et la perestroïka, 1985-1991

par Gaïané Spach

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Marc Ferro.

Soutenue en 2005

à Paris, EHESS .


  • Résumé

    Cadre institutionnel du théâtre et vie théâtrale pendant deux époques de bouleversements sociaux. Espoirs et inquiétudes. Thèmes récurrents de deux époques : théâtre et formation d'une opinion publique. Renouvellement de l'art dramatique. Autonomie, autogestion. Théâtre d'agit-prop et ateliers de création. Relations entre artistes et pouvoir, faites de malentendus et d'ambiguïtés. Les artistes ne sont pas uniquement des victimes de l'Etat oppresseur, ils sont également des bâtisseurs de l'édifice. Relations entre théâtre et public : reflet de la vie sur scène. Lorsque la vie est dramatique, le théâtre se cherche entre une esthétique traditionnelle et une avant-garde, entre théâtre pour masses populaires et théâtre pour élite. Il renaît dès que la société s'équilibre. L'art théâtral russe est enraciné dans la culture nationale. Son fort potentiel d'adaptation à son temps lui assure un avenir prometteur dans le cadre d'une culture planétaire. Archives des théâtres académiques.

  • Titre traduit

    Two transitions of the russian theater : the revolutionnary period, 1917-1921, and the perestroika, 1985-1991


  • Résumé

    Insight into the correlation between Russian theatre and society during two turmoil periods in history. Approach based on both the institutional framework of the theatre and the inner workings of the stage. Two tendencies are rooted in mass ideology : prospect of a better world and fear of social collapse. Detailed analysis of the directors, plays of the time, the reactions and tastes of the audience. Both periods are intertwined : the events that unfold are as mirror images of each other. They were prolific for professionals and amateurs alike. Recurring themes emerge from this periods : at the peak of social unrest, theatre is searching for its identity, between classic and avant-garde, between popular theatre for the masses and for elite. Artists cooperated with power and were not just victims. Its strength of the Russian theatre lies in its ability to adapt to the changing world, and will secure its place in universal culture. Archives on Academic theatres.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (477 f.)
  • Notes : Publication non autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f.412-422. Glossaire. Index

Où se trouve cette thèse ?