Coût de l'offre de liquidité et organisation des marchés dirigés par les ordres

par Sophie Moinas

Thèse de doctorat en Sciences de gestion

Sous la direction de Thierry Foucault.

Soutenue en 2005

à Jouy-en-Josas, HEC .

  • Titre traduit

    ˜The œcost of supplying liquidity and the organization of order-driven markets


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    La thèse s'inscrit dans le cadre de la " microstructure des marchés financiers ". Son objectif est d'étudier l'impact de l'organisation du marché sur l'offre de liquidité des opérateurs, et ainsi sur la performance du marché. Le premier essai porte sur les stratégies de cotation de teneurs de marché sur des marchés multiples. Nous considérons deux teneurs de marché averses au risque, en concurrence pour le flux d'ordres sur deux marchés simultanément. Nous montrons que la coexistence d'un système d'échanges alternatif influence les prix de réserve des teneurs de marché, qui prennent en compte la possibilité que leurs cotations soient touchées soit du même côté, soit de côtés opposés sur les deux marchés. Par ailleurs, à la différence du paradigme traditionnel, le teneur de marché qui a la position la plus extrême ne place pas toujours le meilleur prix. Nos résultats suggèrent ainsi plusieurs prédictions empiriques sur les interactions entre les offres de liquidité sur plusieurs marchés. Ils permettent également d'étudier l'impact de plusieurs réformes sur la performance du marché. Nous montrons en particulier qu'imposer aux teneurs de marché de placer des cotations identiques dans plusieurs systèmes augmente les fourchettes de meilleurs prix cotés sur le marché dominant. Le deuxième essai s'intéresse aux stratégies d'offre de liquidité sur un marché dirigé par les ordres anonyme et un marché non-anonyme. Le modèle est fondé sur l'idée selon laquelle certains placeurs d'ordres à cours limité possèdent une information privilégiée sur la taille des changements de prix futurs. Nous montrons que le passage à l'anonymat influence la liquidité du marché et le contenu informationnel du carnet d'ordres. A la lumière de ces résultats, nous étudions le passage à l'anonymat de la bourse de Paris, qui a eu lieu le 23 avril 2001. Nous trouvons tout d'abord que le carnet d'ordres contient de l'information sur la volatilité future, ce qui corrobore notre postulat. Nous montrons ensuite que le changement de transparence a significativement réduit non seulement les fourchettes de prix, mais aussi le contenu informationnel du carnet d'ordres, en accord avec les prédictions du modèle théorique. Dans le dernier essai, nous étudions les stratégies d'offre de liquidité sur un marché dirigé par les ordres opaque qui autorise les ordres à cours limité cachés, et sur un marché transparent qui ne les autorise pas. Le modèle repose sur l'idée selon laquelle certains placeurs d'ordres à cours limité possèdent une information privée sur la valeur de long terme de l'actif. Comme le carnet d'ordres révèle partiellement cette information, ce qui diminue la probabilité d'exécution des ordres informés, un offreur de liquidité informé peut utiliser ces ordres cachés pas atténuer l'impact de son ordre. Le modèle nous permet de suggérer des prédictions empiriques nouvelles. Par ailleurs, nous trouvons que l'autorisation des ordres cachés améliore l'efficience. En revanche, contre-intuitivement, elle augmente les coûts de transaction des demandeurs de liquidité, et peut diminuer les profits espérés d'un offreur de liquidité informé.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (344 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. 135 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Ecole des hautes études commerciales. Centre de documentation.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.