La caractérisation dynamique des défaillances : une nouvelle approche pour la gestion active des défaillances au sein des systèmes physiques industriels complexes

par Lionel Lorimier

Thèse de doctorat en Informatique industrielle et automatique

Sous la direction de Étienne Craye et de Nathalie Dangoumau.

Soutenue en 2005

à l'Ecole Centrale de Lille en cotutelle avec Lille, Université des Sciences et technologies de Lille .

  • Titre traduit

    ˜The œdynamical failure assessment method : a new way towards online failure management for complex physical engineered systems


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    La caractérisation dynamique des défaillances vise à permettre la gestion en ligne des défaillances multiples et non prévues en phase de conception, par un certain nombre d'actions de reconfiguration, avec le minimum de connaissances sur les défaillances, sans considérer de réparation. La méthode est élaborée pour exploiter au maximum les flexibilités présentes au sein des systèmes physiques industriels complexes tels que les centrales nucléaires ou les robots explorateurs. L'ensemble des travaux est appliqué sur un système de refroidissement de centrale nucléaire. Cette méthode apporte plusieurs concepts innovants et constitue une alternative au schéma classique d'intégration entre la surveillance (diagnostic) et la reconfiguration, actuellement basé sur la notion de modes de défaillance, trop exigeant en termes de connaissances sur les défaillances. Elle ne requiert du diagnostic que la localisation des composants défaillants. Ensuite, son objectif principal est de caractériser dynamiquement l'état de défaillance du système par rapport à ses objectifs, en intégrant les composants défaillants comme des solutions de reconfiguration potentielles. Cette caractérisation est dite dynamique car elle considère en ligne à la fois ce qu'il est possible de connaître sur la défaillance (modèles d'incertitude peu structurés) et ce que le système est capable de réaliser en se réorganisant (structure, lois de commande), i. E. Ses possibilités dynamiques résiduelles, permettant ainsi de fournir de nombreuses informations à la reconfiguration. La connaissance sur les défaillances fait l'objet d'un compromis entre le requis (par rapport aux objectifs et aux flexibilités) et l'identifié.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (224 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. 147 réf. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université des sciences et technologies de Lille (Villeneuve d'Ascq, Nord). Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 50376-2005-351
  • Bibliothèque : Ecole Centrale de Lille (Villeneuve d'Ascq, Nord). Centre de documentation.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.