Supply chain optimization in the process industry : methods and case study of the glass industry

par Nicolas Miegeville

Thèse de doctorat en Génie industriel

Sous la direction de Yves Dallery.

  • Titre traduit

    Optimisation de la chaîne logistique en industrie de process : méthodes et étude de l'industrie du verre plat


  • Résumé

    Nowadays, a highly competitive environment makes of the service level impact a fundamental element for formerly production oriented companies. Global supply chain thinking gives a new impetus to transversal missions such as logistics management. This thesis is nothing but an illustration of this new philosophy within the Saint-Gobain group, which has decided to create an operations research group to identify and solve high potential optimization problems. After a brief overview of our approach, we discover in chapter 1 a synthesis of the Saint-Gobain Glass business -producing, adding value and delivering at glass- and the various decisions that make the supply chain management a very complex task. Following chapters present optimization problems that we identified as key ones. First of all, we define in chapter 2 a model to handle the yearly standard product determination, based on the economic trade-off between the glass loss along the vertically integrated supply chain and the management cost of various references. Other chapters aim at introducing an original global method for modelling complex industrial supply chains, fully presented in chapter 6. To do so, we study successively the definition and localization of facilities in chapter 3 and the modelling ofproduction processes: chapter 4 introduces our production planning model and illustrates it on the at glass production, whereas chapter 5 presents the complementary work required to apply it to transformation lines. Finally, chapter 6 deals with the synthesis of all these works into a unique mixed integer linear program. Our research is the result of a successful collaboration between academics and industrials.


  • Résumé

    Nous nous sommes intéressés dans nos travaux à différents problèmes industriels complémentaires rencontrés chez Saint-Gobain Glass, leader de la production de verre plat en Europe. Après un avant-propos rappelant le sens de notre démarche, nous découvrirons dans le chapitre 1 le contexte industriel qui a motivé notre recherche. Nous présentons les métiers du groupe - produire, transformer et distribuer du verre plat - et les différents niveaux de décision que nous avons abordés. Nous abordons dans le chapitre 2 un modèle permettant de déterminer les dimensions des produits standards. L'intégration verticale du groupe permet l'étude du meilleur compromis entre les chutes de verre tout au long de la chaîne logistique et le nombre de références à gérer. La suite de la thèse tend à aboutir à une modélisation complète du schéma industriel et logistique et fait l'objet du chapitre 6. Pour cela, nous traitons les questions de localisation d'installations logistiques (chapitre 3) et de modélisation des processus de production: le chapitre 4 présente notre modèle et l'illustre avec la production de verre plat, tandis que le chapitre 5 présente un travail complémentaire permettant de l'appliquer aux lignes de transformation. Finalement, nous intégrons dans le chapitre 6 tous ces travaux dans un modèle linéaire en nombres entiers. Fruit d'une véritable collaboration entre chercheurs et industriels, ce travail présente un modèle générique déterministe d'optimisation de la chaîne logistique appliqué avec succès à l'industrie du verre. De nombreuses perspectives dignes d'intérêt sont imaginables, autant théoriques que pratiques.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (377 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. 127 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : CentraleSupélec. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH 63284
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.