Apprentissage implicite de régularités : mise en évidence d'une différence d'apprentissage entre tâches motrices continues et discrètes

par Stéphanie Chambaron-Ginhac

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Pierre Perruchet.

Soutenue en 2005

à Dijon , en partenariat avec Laboratoire d'Etude de l'Apprentissage et du Développement (LEAD) (Dijon) (laboratoire) .

Le président du jury était Annie Vinter.

Les rapporteurs étaient Axel Cleeremans, Bernard Thon.


  • Résumé

    Le présent travail de recherche s'intéresse à l'apprentissage implicite de régularités dans des tâches motrices continues (ex : tâche de poursuite de cible) et discrètes (ex : tâche de Temps de réaction Sériel). Dans un premier temps, une réanalyse des travaux de Wulf et collaborateurs, portant sur l'apprentissage moteur implicite, a permis de mettre en évidence l'existence de problèmes méthodologiques et de biais potentiels, pouvant expliquer le fait que ces auteurs obtiennent un apprentissage implicite dans leur tâche de poursuite continue. Cependant, en respectant une méthodologie plus rigoureuse, il apparaît qu'il est bien difficile d'obtenir un tel apprentissage dans une tâche continue. Ceci nous a donc conduit, dans un second temps, à essayer de comprendre pourquoi il était plus facile de tirer bénéfice d'une répétition dans une tâche discrète que dans une tâche continue. Pour se faire, une tâche de TRS classique a été modifiée (nouveau périphérique, contrainte de précision, déplacement autonome et continu de la cible). Le but était de rendre cette tâche discrète la plus similaire possible à une tâche continue afin de voir si l'apprentissage implicite continuait à se manifester avec de telles modifications. Au final, les résultats obtenus ne permettent pas de fournir une réponse exhaustive pour expliquer la différence d'apprentissage existant entre les tâches continues et les tâches discrètes. L'ensemble des travaux réalisés au travers de cette thèse a, cependant, largement contribué à délimiter plus clairement les situations dans lesquelles l'apprentissage est possible. Dans le même temps, ces travaux constituent un apport dans la littérature restreinte sur l'apprentissage moteur implicite et enrichissent le débat " discret / continu ", en ouvrant la voie vers de nouvelles perspectives de recherche.

  • Titre traduit

    Implicit learning of regularities : difference in learning between continuous and discrete motor tasks


  • Résumé

    This research is concerned with the implicit learning of regularities in continuous motor tasks (e. G. , tracking tasks) and discrete tasks (e. G. , Serial Reaction Time tasks). First, a reanalysis of Wulf and collaborator's studies, dealing with implicit motor learning, made it possible to highlight methodological problems and potential biases that provide alternative explanations for the apparent implicit learning obtained in their continuous tracking experiments. Indeed, by respecting a more rigorous methodology, it appears that it is quite difficult to obtain such learning in a continuous task. This led us to try to understand why it was easier to draw benefit from a repetition in a discrete task than in a continuous task. To this end, a traditional SRT task was modified (new input device, precision constraint, autonomous and continuous displacement of the target). The goal was to make this discrete task as similar as possible to a continuous task to investigate whether the implicit learning continued to appear with such modifications. The obtained results do not provide a complete explanation of learning differences between continuous tasks and discrete tasks. Nevertheless, this thesis has provided an important contribution by delimiting the situations in which learning is possible. This work also constitutes a contribution to the limited literature on the implicit motor learning and enriches the "discrete/continuous" debate, by opening up new possibilities for research.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (135 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliographie p. 129-135

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Bourgogne. Service commun de la documentation. Section Droit-Lettres.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : T306

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 2005DIJOL003
  • Bibliothèque : Bibliothèque universitaire Lettres et Sciences humaines (Montpellier).
  • Non disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • PEB soumis à condition
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.