Education, capital humain et dynamique économique : analyse à partir du secteur industriel sénégalais

par Abdoul Alpha Dia

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Jean-Jacques Paul et de Jean-Bernard Rasera.

Soutenue en 2005

à Dijon .


  • Résumé

    L'objectif de ce travail est d'analyser les relations entre l'éducation, le capital humain et les performances industrielles au Sénégal. Les questions abordées sont diverses et variées, et plus particulièrement, elles se rapportent à l'investissement des entreprises industrielles dans le capital humain (niveaux de qualification de la main d'oeuvre, politiques en matière de formation continue), aux différents niveaux d'efficacité (interne et externe) du système éducatif, à l'adéquation formation/emploi, à l'apport des systèmes de formation non scolaires à la production et à la diffusion du capital humain, aux niveaux de performances du secteur industriel, etc. En dernier ressort, est étudié l'impact de l'investissement des entreprises dans le capital humain sur leurs propres performances. Le travail empirique réalisé, globalement, ne révèle pas un impact significatif et positif des différentes catégories de main d'oeuvre (et plus généralement de la structure des qualifications) ou des politiques des entreprises en matière de formation continue. Afin de rendre compte d'un tel résultat, plusieurs explications sont mises en avant (influence du capital humain soumis à des effets de seuil, influence néfaste - du point de vue de l'impact du capital humain - des phénomènes bureaucratiques, environnement productif et technologique des entreprises industrielles sénégalaises qui contribue à limiter le potentiel productif du capital humain, etc. ), lesquelles, en définitive, rappellent toute la complexité de la relation capital humain / croissance économique, et plus particulièrement la nécessité d'une meilleure articulation entre d'une part les politiques éducatives et d'autre part les politiques économiques (politiques industrielles, politiques fiscales, politiques macroéconomiques, etc. ).


  • Résumé

    The objective of this work is to analyze the relations between education, human capital and the industrial performances in Senegal. The approached questions are different and varied, and more particularly, they relate to the investment of industrial concerns in the human resources (levels of qualification of the workforce, training policies), at the various levels of efficiency (internal and external) of the educational system, in the adequacy training / employment, etc. The impact of the human capital investment of the firms on their own performances is finally studied.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol.(470 f.)
  • Notes : Thèse non reproduite
  • Annexes : Bibliogr. f. 417-441, [375] réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bourgogne. Service commun de la documentation. Section Droit-Lettres.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TEDIJON/2005/14
  • Bibliothèque : Laboratoire d’Economie et de Sociologie du Travail. Service de documentation.
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.