La place et la nature de la régulation politique dans les services urbains au Mexique : le cas de la gestion de l'eau

par Maria de Lourdes Amaya Ventura

Thèse de doctorat en Sociologie politique

Sous la direction de Patrice Duran.

Soutenue en 2005

à Cachan, Ecole normale supérieure .


  • Résumé

    Aujourd'hui, la gestion de l'eau est perçue comme un sujet stratégique au Mexique. Dans les années 1990, une nouvelle politique de l'eau a été mise en place ; la gestion urbaine de l'eau repose désormais sur un schéma décentralisé. Deux changements principaux ont été introduits dans le secteur : 1) les entreprises privées peuvent maintenant participer à la gestion de l'eau ; 2) des organismes opérateurs municipaux ont été créés. L'enquête porte sur deux expériences mexicaines dans le cadre de cette nouvelle politique : la concession à une entreprise privée à Aguascalientes et la gestion d'un organisme opérateur intermunicipal à San Luis Potosi. L'analyse montre les défis que la mise en oeuvre du schéma décentralisateur pose à un système politique centralisé et clientéliste, notamment la persistance de pratiques propres à l'ancien schéma centralisé, ainsi que le besoin de développer chez les acteurs des capacités nouvelles de négociation et de coopération. L'action publique autour de la gestion urbaine de l'eau sert ainsi d'exemple pour faire ressortir les caractéristiques actuelles de la régulation politique au Mexique

  • Titre traduit

    The role and importance of political regulation of urban services in Mexico : water


  • Résumé

    Today, water management is recognized as a strategic issue in Mexico. Since the beginning of the 1990s, a new water policy has been adopted and urban water management is now organized following a decentralized model. Two main changes have been implemented in a sector traditionally under governmental control: 1) private firms are now allowed to participate in water management; 2) local "operating organisms" have been created. This research investigates two Mexican experiences of implementation of this new policy: service's concession to a private firm in Aguascalientes and management through an intermunicipal operating organism in San Luis Potosi. The analysis shows the challenges of implementing a decentralized model in a centralist and clientelistic political system, it discuss mainly the persistence of centralized practices and the need for developing new capacities in the actors' behavior, such as negotiation and cooperation. In this way, public action concerning urban water management clearly exemplifies the characteristics being adopted by political regulation in Mexico.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (359 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 347-359

Où se trouve cette thèse ?