La technique, le corps, l'espace : Une lecture de Husserl, Heidegger et Merleau-Ponty

par Armen Khatchatourov

Thèse de doctorat en Technologies de l'information et des systèmes

Sous la direction de Jean-Michel Salanskis.

Soutenue en 2005

à Compiègne .


  • Résumé

    Penser l'entrelacement de la technique et du corps vivant, telle est la question posée aujourd'hui par la profusion des dispositifs techniques. Traditionnellement, cette articulation est pensée à partir du corps propre constituant et originaire, ce qui revient en un sens à maintenir la figure du Sujet, et, corrélativement, à voir la technique comme simple instrument qui prolonge ou modifie son pouvoir. Fondée dans le primat classique de la conscience et de la temporalité, cette voie ne permet pas de penser l'entrelacement de la technique et du corps. Car le corps, d'emblée spatial, ne peut être saisi en termes de synthèse temporelle. Dès lors, l'entrelacement doit être pensé à travers la spatialité, comme le lieu même de la constitution du corps. La technique y joue un rôle essentiel, et il ne s'agit pas de la modification, par l'outil saisi, du corps propre originaire, mais de son organisation (en tant que pouvoir d'action, voire sensibilité) par le complexe technique déjà-là.

  • Titre traduit

    Technics, Body, Space : A reading of Husserl, Heidegger and Merleau-Ponty


  • Résumé

    The intertwining between technics and the living body, such is the question addressed by the profusion of technical devices. Traditionally, this articulation is conceived on the basis of the lived body, seen as original and constitutive. This perpetuates to some extent the figure of Subject, and, correlatively, views technics as a mere instrument prolonging its power. Grounded in the traditional primacy of consciousness and temporality, this approach does not conceptualize the intertwining between technics and body. The body, intrinsically spatial, cannot be understood in terms of temporal synthesis alone ; the intertwining should be approached through the spatiality, as the very place of the constitution of the body. Technics play here an essential role; it is not a mere modification of the original lived-body by an instrument in-hand, but rather the organisation of the body (as a power of action, furthermore as a sensibility) by the technics already-there.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (281 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. 147 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Technologie de Compiègne. Service Commun de la Documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 2005 KHA 1557
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.