Analyse combinatoire : cliques, bicliques et systèmes implicatifs

par Alain Gély

Thèse de doctorat en Informatique

Sous la direction de Lhouari Nourine.

Soutenue en 2005

à Clermont-Ferrand 2 .


  • Résumé

    Cette thèse traite de l'algorithmique d'énumération. Après avoir présenté les concepts particuliers des algorithmes d'énumération, nous nous intéressons plus particuliérement à deux problèmes, l'énumération des cliques maximales et l'énumération des bicliques maximales d'un graphe. Pour ce dernier problème, trois variantes seront traitées : énumération des bicliques maximales induites, non induites et pour le cas particulier des graphes biparti. Cette thèse propose des liens entre les algorithmes existants pour ces problèmes. On s'intéresse à l'énumération des éléments d'une base minimun d'implications. Comme il n'existe pas à l'heure actuelle d'algorithme d'énumération polynomial pour ce problème, les approches présentées ici utilisent un autre angle d'approche : trouver une base minimun plus petite, ou plus rapide à calculer, permettant de reconstruire la base minimum initiale en temps polynomial. Dans ce but, deux résultats sont présentés : les éléments clones d'une relation et la famille des systèmes de fermeture partageant une certaine partie d'une base minimun

  • Titre traduit

    Combinatorial algoritmic : cliques, bicliques and implicational systems


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (130 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p.121-125

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Clermont Auvergne (Aubière). Bibliothèque Sciences, Technologies et Staps.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.