Eléments finis stochastiques : approches intrusive et non intrusive pour des analyses de fiabilité

par Marc Berveiller

Thèse de doctorat en Génie mécanique

Sous la direction de Maurice Lemaire.

Soutenue en 2005

à Clermont-Ferrand 2 .


  • Résumé

    La méthode des éléments finis stochastiques (MEFS) a été développée pour modéliser l'aléa sous la forme de variable aléatoire de type quelconque dans le cadre de la mécanique linéaire élastique. Elle consiste à écrire les composantes de la réponse aléatoire du système sous la forme d'une série polynomiale de variable aléatoires (baptisée chaos polynomial), dont les coefficients sont obtenus par une méthode de type Galerkin. Le champ d'application de cette méthode étant limité, de nouvelles méthodes non intrusives, permettant le calcul du développement de la réponse dans la base du chaos polynomial ont été recherchées. Les méthodes MEFS et non intrusive ont été testées et comparées sur des exemples de mécanique élastique linéaire. Enfin les approches non intrusives ont été utilisées dans un cas de mécanique de la rupture non linéaire

  • Titre traduit

    Sochastic finite element analysis : intrusive and non intrusive approaches for reliability analysis


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (173 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p.146-153

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Clermont Université (Aubière). Section Sciences et Techniques.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.