La franc-maçonnerie à Madrid : Communication et productions culturelles (1900-1936)

par Olivia Salmon Monviola

Thèse de doctorat en Études ibériques

Sous la direction de Luis P. Martín.

Soutenue en 2005

à Clermont-Ferrand 2 .


  • Résumé

    Dans le contexte espagnol du premier tiers du XXème siècle, la franc-maçonnerie madrilène a suivi un développement singulier. En tant que lieu de sociabilité au coeur de la capitale, la franc-maçonnerie s'est nourrit des réseaux présents à l'intérieur de son périmètre géographique direct : les institutions culturelles telles que l'Ateneo, les rédactions des périodiques nationaux et locaux, ou les administrations. C'est dans ce contexte culturel, politique et local que la franc-maçonnerie madrilène a instauré ses propres réseaux de communication internes et externes. Les productions culturelles émanant de l'institution étaient de différentes natures : production d'une presse officielle interne, des revues dédiées non seulement au monde maçonnique mais aussi au monde profane, mise en place de maisons d'éditions, des productions littéraires. Ces différentes productions culturelles étaient envisagées comme autant de moyens de communication et de divulgation.

  • Titre traduit

    The freemasonry in Madrid, communication and cultural productions(1900-1936)


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (512 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Sources et bibliogr. p. 312-327. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Clermont Université. Section Lettres, Langues et Sciences Humaines Lafayette.
  • Disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Casa de Velázquez. Bibliothèque.
  • PEB soumis à condition
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.