Etudes sur le phénomène métaphorique dans les romans de Nathalie Sarraute (1948-1973)

par Yannick Chevalier

Thèse de doctorat en Linguistique française

Sous la direction de Jacques-Philippe Saint-Gérand.

Soutenue en 2005

à Clermont-Ferrand 2 .

  • Titre traduit

    Studies in the metaphorical phenomenon in novels of Nathalie Sarraute (1948-1973)


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    La métaphore est un phénomène construit par l'activité interprétative. Son mode de donation est conditionné par des paramètres linguistiques et culturels informant aussi son traitement et son interprétation. Le résultat participe de l'élaboration des compétences interprétatives du lecteur. L'oeuvre sarrautienne est un corpus d'étude privilégié : elle se donne comme projet esthétique visant à rendre compte par le biais de l'Image du tropisme. L'étude est conduite en trois temps : la question de la perception sémantique qui dépend de savoirs préconstruits (définitions héritées de la figure), mais aussi de la pratique interprétative requise par les romans sarrautiens ; les parcours interprétatifs des métaphores nominales, et les effets textuels ainsi produits ; la variation métaphorique (verbale et adjectivale) associée au sémème "mot", qui vise à montrer comment le signe acquiert progessivement de nouveaux contenus sémantiques et profile de nouveaux usages, localement et globalement

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (357 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 339-353

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Clermont Université. Section Lettres, Langues et Sciences Humaines Lafayette.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.