"Les jardins de l'errance"

par Anne Deshoulières

Thèse de doctorat en Littérature comparée

Sous la direction de Alain Montandon.

Soutenue en 2005

à Clermont-Ferrand 2 .


  • Résumé

    La rencontre de Kerouac, Sabato, White, Le Clézio éclaire les diverses facettes de l'errance contemporaine dont l'analyse topologique révèle les rapports étroits entre l'espace, le corps et l'écriture. En outre, l'errance permet de rapprocher les domaines géographiques, littéraires, humains, tout en interrogeant activement la position du sujet dans le monde moderne. A cet égard, ce dernier est assimilé à un jardin morcelé et gâché, tant la conquête intensive de l'espace a fini par altérer les liens entre l'être et le monde. Pour rétablir les communications, il faut appréhender l'espace autrement, à la manière d'un explorateur. Car c'est en quittant une situation d'enracinement et en préservant une certaine mobilité que le sujet parvient à la vérité de l'être et du lieu. Cette pratique de l'espace permet de faire l'épreuve des limites en traversant des lieux aliénants et inhospitaliers, et de transmuer ensuite les territoires entrevus en un vaste jardin où l'écriture prolonge l'errance

  • Titre traduit

    ˜"The œGardens of Wandering" A topological analysis of wandering in writings of Jack Kerouac, J. M. G. Le Clézio,Kenneth White, Ernesto Sabato


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 3 vol. (750 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Clermont Université. Section Lettres, Langues et Sciences Humaines Lafayette.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.