Les CLA de la viande bovine : caractérisation d'élevage, métabolisme cellulaire et propriétés anticancéreuses

par Anne de La Torre Capitan

Thèse de doctorat en Médecine

Sous la direction de Dominique Bauchart.

Soutenue en 2005

à Clermont Ferrand 1 .


  • Résumé

    L'acide linoléique conjugué (CLA) est un ensemble d'isomères géométriques et de position de l'acide linoléique principalement présent dans les produits de ruminants (lait, viande) qui parait posséder des propriétés bénéfiques vis-à-vis de pathologies majeures humaines. Dans ce contexte, le premier objectif de ce travail a été de déterminer les facteurs impliqués dans la variation des teneurs en CLA dans les muscles de bovin (alimentation, type d'animaux et de muscles). Nous avons ainsi clairement montré que la supplémentation des rations du bovin avec des graines de lin riches en AGPI n-3 est une stratégie efficace pour augmenter la teneur en CLA de la viande. Toutefois, son efficacité est fortement modulable en fonction de la nature de la ration de base (équilibre foin/concentré), du type d'animal (race, âge et sexe) et du type de muscles. De plus, de telles stratégies d'élevage modifient aussi la proportion des différents isomères de CLA. Afin de déterminer les voies métaboliques impliquéesdans ces variations, nous avons étudié la synthèse de CLA à partir de l'acide vaccénique et son métabolisme dans le foie de bovin (animal polygastrique producteur de CLA) et de rat (modèle monogastrique) par marquage au 14C sur modèle cellulaire (explants de foie maintenus en survie). Nous avons ainsi clairement démontré que, si le foie n'est pas impliqué dans la synthèse de CLA, il joue un rôle important dans le catabolisme et la conversion des CLA en dérivés conjugués supérieurs. Les facteurs de régulation cellulaires des voies de ce métabolisme doivent être recherchés afin de mettre en place les stratégies les mieux adaptées pour les moduler. Le deuxième objectif de ce travail a été d'évaluer in vitro, sur différentes lignées tumorales humaines, l'efficacité des propriétés antiprolifératives de mélanges de CLA purifiés à partir de muscles de bovin. Nous avons ainsi montré que l'importance des effets antitumoraux de ces mélanges de CLA est liée à la proportion d'isomères cis,cis et trans,trans permettant l'activité antiproliférative la plus importante. Les AG totaux de la viande possèdent une activité antiproliférative identique à celles des fractions correspondantes enrichies en CLA, mais avec une intensité plus importante. Ces résultats préliminaires sont très prometteurs et doivent être validés par une approche in vivo sur modèle animal afin de préciser si les CLA présents dans la viande bovine exercent une activité anticancéreuse préventive et/ou curative et de déterminer les modes d'action et les doses optimales d'action de ces composés en fonction du type de tumeur.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (180 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 154-180

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Clermont Université. Section Santé.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de santé (Paris). Pôle pharmacie, biologie et cosmétologie.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MFTH 6818
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.