Étude des relations entre le statut en magnésium et les cancers expérimentaux chez la souris

par Anna Nasulewicz

Thèse de doctorat en Nutrition

Sous la direction de Andrzej Mazur.

Soutenue en 2005

à Clermont Ferrand 1 en cotutelle avec Wrocław, Instytut immunologii i terapii Doświadczalnej .


  • Résumé

    Les relations entre le statut en magnésium et le développement des cancers sont complexes et non complètement élucidées. D'une part la progression des cancers entraîne des modifications dans le métabolisme du magnésium et d'autre aprt des modifications du statut en magnésium pourraient affecter l'apparition et la progression des cancers. Les travaux présentés dans cette thèse concernent donc ces 2 aspects. Nos travaux ont montré que la croissance de cancer du poumon LLC chez la souris C57B1/6 entraîne des modifications du métabolisme du magnésium. Une de ces manifestations est l'augmentation de la teneur en magnésium dans les érythrocytes liée à des modifications des flux de cet élément. Les souris portant cette tumeur développent une réaction inflammatoire avec une leucocytose résultant de l'augmentation du nombre de granulocytes et de monocytes. Elles présentent également une anémie hypochrome. Par la suite nous avons montré que la carence en magnésium peut être induite facilement par un régime carencé en cet élément. Cette carence conduit à une réaction inflammatoire se caractérisant par l'augmentation du nombre de granulocytes et de monocytes. Chez les animaux carencés nous avons observé des modifications histologiques dans les poumons témoignant d'un état inflammatoire de ce tissu. Ces modifications s'accompagnent de modifications dans l'expression des gènes impliqués dans la régulation du cycle cellulaire, le stress oxydant et les phénomènes d'adhésion. Nous avons montré que la carence en magnésium ralentit la croissance de plusieurs tumeurs solides : LLC, C38, B16 et 16/C. Par contre elle n'affecte pas le développement de la leucémie P338. L'étude réalisée sur le modèle LLC montre que la supplémentation en magnésium chez ces animaux conduit à un développement explosif de cette tumeur. Nous observons également que même si la carence (3 semaines) entraîne une hypomagnésemie sévère, la diminution de la concentration en magnésium dans la tumeur est très limitée. Nos résultats suggèrent que l'inhibition de la croissance tumorale par un statut faible en magnésium est en relation avec l'inhibition de la progression du cycle cellulaire et un processus d'angiogenèse affecté. Nous montrons également que même si la carence en magnésium inhibe la croissance tumorale elle favorise le processus de métastase. Cette augmentation de potentiel de métastase pourrait être liée à l'inflammation induite par cette carence. En effet, l'inflammation est responsable de l'activation de l'endothélium vasculaire ce qui facilite l'adhésion de cellules cancéreuses à l'endothélium. Dans ce contexte nous avons montré que la carence expérimentale in vitro conduit à l'augmentation de l'expression de molécule d'adhésion VCAM dans les cellules de l'endothélium microvasculaire de souris 1G11. L'activation de l'endothélium et les conséquences de l'inflammation au niveau pulmonaire peuvent donc en partie expliquer pourquoi la carence en magnésium favorise les métastases. En conclusion, nous montrons que le développement d'une tumeur conduit à des perturbations du métabolisme du magnésium. Le statut en magnésium affecte la croissance des tumeurs solides mais favorise le processus de métastases. Nous avons apporté des premiers éléments afin d'expliquer les mécanismes responsables de ces phénomènes, cependant d'autres études au niveau moléculaire sont nécessaires afin d'approfondir les relations entre magnésium et cancer.

  • Titre traduit

    Relationship between magnesium status and the development of experimental murine tumours


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (121 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 105-119

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Clermont Université. Section Santé.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de santé (Paris). Pôle pharmacie, biologie et cosmétologie.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MFTH 6796
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.