Formation du roman policier algérien : 1962-2002

par Miloud Pierre Benhaïmouda

Thèse de doctorat en Littérature comparée

Sous la direction de Christiane Chaulet-Achour.

Soutenue en 2005

à Cergy-Pontoise .


  • Résumé

    . . . Après une introduction consacrée à poser les lignes de force du roman policier et à mettre en perspective notre corpus, notre méthode et nos hypothèses de travail, la thèse elle-même se subdivise en trois parties. La première partie intitulée, " Contexte et émergence du roman policier algérien ", traite en deux chapitres du terreau socio-historique dans lequel naît cette écriture particulière. La seconde partie, " Le roman d'espionnage et policier à thèse ", fait le tour, le plus systématiquement possible, des romans policiers stricto sensu et fait un sort à la rencontre intéressante du roman noir et du roman de guerre. La troisième partie, " Le roman noir algérien " est la plus développée (près de 300 pages) et visite les œuvres majeures de cet univers en optant pour étudier, de chapitre en chapitre, des auteurs-phare ou représentatifs : Yasmina Khadra, Catherine Simon, Abdelkader Djemaï, Azouz Begag, Francis Zamponi, Didier Daeninckx, Lakhdar Belkaïd, Mohamed Benyahat, Boualem Sansal, Rahima Karim, Charaf Abdessemed. L'analyse de ces univers romanesques " noirs " ou policiers n'est jamais élaborée pour elle-même mais en fonction des significations qu'ils construisent de sociétés (française et algérienne) d'Histoires croisées et de mémoires émergentes. Tout au long de notre thèse, nous avons été conduit à peser le poids du pouvoir politique officiel ou occulte, celui du lectorat (presque inexistant en Algérie), celui de la diffusion éditoriale et médiatique. Plus qu'une compilation de romans, notre travail se veut réflexion en profondeur du rapport de la littérature à sa société, à partir de l'exemple du roman policier.


  • Résumé

    . . . After a presentation used to determine the various patterns of detective novels (whodunit, thriller, shocker, inverted novel, police procedural novel, spy novel, etc. . . ) and to describe the subdivisions of the detective gender, the method and the hypothesis, our study consists of three parts :The first part titled “ Background and rise of the Algerian detective novel “ tackles in two chapters, the social, historical environment _in which this particular writing develops. The second part, “The spy and detective novel”, methodically examines Algerian detective tales stricto sensu and explores the attractive junction between war novels and thrillers. The third and last part, titled “The hard-boiled novel”, ( the most extended, nearly three hundred pages ), searches the most valuable works of crime literature by famous writers as: Yasmina Khadra, Catherine Simon, Abdelkader Djemai, Azouz Begag, Francis Zamponi, Didier Daeninckx, Francois Muratet, Lakhdar Belaid, Boualem Sansal, Rahima Karim, Charaf Abdessemed. The analysis of this literary fiction is not only elaborated for itself, unnecessary , but in reference with the meanings it shows concerning Algerian and French societies, their common histories and memories. All along our study, we have been led to consider the political control (official or hidden), the reader's stimulus (almost absent in Algeria), and the edition and press's influence. More than a simple compilation, our work can be seen as an insightful reflection on the link between literature and society.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (717 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p.648-678. Annexes

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Cergy-Pontoise. Bibliothèque universitaire. Site des Cerclades.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TL CERG 2005 BEN
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.