Synthèses, études structurales et sauts d'aimantation dans les manganites à propriétés CMR / par Cédric Yaicle

par Cédric Yaicle

Thèse de doctorat en Chimie des matériaux

Sous la direction de Antoine Maignan.

Soutenue en 2005

à Caen .


  • Résumé

    Ce manuscrit est consacré à l'étude de composés présentant, sous champ magnétique, des sauts d'aimantation abrupts, à basse température (2. 5K), dans le système Pr0. 5Ca0. 5Mn1-xMxO3. La caractérisation détaillée du composé Pr0. 5Ca0. 5Mn0. 97Ga0. 03O3 à sauts abrupts d'aimantation a été effectuée sur le composé cristallisant dans une maille orthorhombique. Les caractérisations structurales, à basse température ont montré la présence d'une séparation de phases cristallines associées à des structures antiferromagnétiques (AFM) différentes. Ces études ont aussi révélé un état contraint à basse température. La diffraction neutronique sous un champ magnétique, à 2. 5K, a mis en évidence une transition non monotone depuis l'état AFM à ferromagnétique (FM). Nous nous sommes également intéressés à la substitution du manganèse par le chrome dans le composé Pr0. 5Ca0. 5MnO3. Si aucune modification de symétrie n'est observée, des modifications des propriétés physiques et de la structure magnétique sont induites par la substitution dans le système Pr0. 5Ca0. 5Mn1-xCrxO3. En effet, le composé Pr0. 5Ca0. 5MnO3 est un AFM isolant, alors que le composé Pr0. 5Ca0. 5Mn0. 95Cr0. 05O3 est FM et présente une transition isolant-métal. Les composés intermédiaires présentent des transitions AFM-FM par sauts d'aimantation. Pour x>0. 05, la fraction FM décroît progressivement au profit d'un AFM de type G. Enfin pour x>0. 5, l'AFM décroît progressivement. Un changement de signe du pouvoir thermoélectrique est observé autour de x=0. 5 indiquant un changement de mode de conduction.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (184 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 167-178

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Caen Normandie. Bibliothèque Rosalind Franklin (Sciences-STAPS).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TCAS-2005-31
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.