Etude par spectroscopies IR et RMN du solide de l'interaction de H2S avec des zéolithes Y échangées : Influence de H2S sur les propriétés acides

par Marina Gaillard

Thèse de doctorat en Chimie théorique, physique, analytique

Sous la direction de Christian Fernandez.

Soutenue en 2005

à Caen .


  • Résumé

    L’influence de l’adsorption de H2S sur les propriétés acido-basiques de zéolithes MY (M= cation alcalin) a été étudiée par spectroscopies IR et RMN. Différents modes d’interaction ont été mis en évidence. Pour de faibles doses, on note une adsorption dissociative de H2S sur les couples acido-basiques (M+, Oréseau) conduisant à la formation d’espèces SiOHAl et M+SH-. La nature des espèces M+SH- dans une zéolithe comportant plusieurs cations dépend de la basicité des atomes d’oxygène, qui est influencée par la nature du cation. Pour ces mêmes doses, la fraction de H2S non dissociée interagit par liaison hydrogène avec les atomes d’oxygène du réseau. Pour des concentrations de H2S plus élevées, on observe l’interaction de H2S par liaison hydrogène avec les groupements OH créés et avec les cations M+. La proportion entre les modes d’adsorption dissociatif et moléculaire de H2S dépend de la basicité des atomes d’oxygène du réseau. Plus leur basicité est forte, plus la fraction de H2S dissocié est élevée. Cette fraction reste néanmoins faible dans ces zéolithes. L’adsorption de H2S sur la zéolithe MY conduit à la création de deux types de sites acides de Brønsted. Ces sites correspondent à des groupements SiOHAl créés par adsorption dissociative de H2S et à H2S coordiné sur les cations. La coordination de H2S sur les cations perturbe la liaison électronique de la molécule et entraîne l’apparition d’une charge positive sur un des atomes d’hydrogène. H2S est une sonde appropriée pour caractériser les propriétés acido-basiques des zéolithes par spectroscopies IR et RMN.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (198 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Notes bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Caen Normandie. Bibliothèque Rosalind Franklin (Sciences-STAPS).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TCAS-2005-5
  • Bibliothèque : Université de Caen Normandie. Bibliothèque Rosalind Franklin (Sciences-STAPS).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TCAS-2005-5bis
  • Bibliothèque : Université de Caen Normandie. Bibliothèque Rosalind Franklin (Sciences-STAPS).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TCAS-2005-5ter
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.