Le Tombeau de Madame de Staël (1817-1850) : les discours du premier XIXe siècle français

par Stéphanie Tribouillard

Thèse de doctorat en Langue et littérature française

Sous la direction de Gérard Gengembre.

Soutenue en 2005

à Caen .


  • Résumé

    De 1817 à 1850, une grande part de l'image de Mme de Staël, et de principes critiques qui vont lui être appliqués pour presque un siècle, se sont constitués : la reconnaissance de la postérité n'exclut ni la méprise ni le piège. Dès sa mort, déplorée comme une perte littéraire, Mme de Staël devient un enjeu idéologique avec la publication en 1818 des Considérations sur la Révolution française, testament politique. Sa mort intervient alors que les éléments du débat romantique — qu'elle a en grande partie inauguré — entrent en coalescence. La génération 1820 réinvente la figure d'une muse romantique. On s'appuie sur la théoricienne du De l'Allemagne; la figure de l'égérie de la liberté se trouve invoquée lors des grands moments de réaction politique. Le débat autour de la légitimité de la femme-auteur reprend de plus belle après 1830, moment où, en parallèle, l'hégémonie du De l'Allemagne s'effrite : on commence à discuter un héritage. Mais, pour le pire et le meilleur, Mme de Staël entre dans l'Histoire, comme figure mythique de la salonnière. L'histoire romantique peut bien la bouder, minorer son rôle et sa pensée, l'histoire littéraire, de portraits en cours, érige un monument à sa mémoire de 1835 à 1850. Cependant, en devenant une figure institutionnalisée, un jalon de l'histoire littéraire, Mme de Staël n'entre-t-elle pas, d'une certaine manière, au purgatoire en tant qu'écrivain, qui pense bien mais écrit mal ? L'œuvre, de moins en moins lue, passe derrière le personnage. Le XIXe siècle, dans sa difficulté à appréhender l'écriture au féminin, notamment quand elle touche à la politique et aux idées, laisse une image contradictoire et incomplète de Mme de Staël.

  • Titre traduit

    Monument, memorials and tributes : the discourse on Madame de Staël from 1817 to 1850


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 3 vol. (826 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 789-816

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Caen Normandie. Bibliothèque Pierre Sineux (Droit-Lettres).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : THESE CAEN L 2005 TRIB A1
  • Bibliothèque : Université de Caen Normandie. Bibliothèque Pierre Sineux (Droit-Lettres).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : THESE CAEN L 2005 TRIB A2
  • Bibliothèque : Université de Caen Normandie. Bibliothèque Pierre Sineux (Droit-Lettres).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : THESE CAEN L 2005 TRIB A3
  • Bibliothèque : Université de Caen Normandie. Bibliothèque Pierre Sineux (Droit-Lettres).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : THESE CAEN L 2005 TRIB B1
  • Bibliothèque : Université de Caen Normandie. Bibliothèque Pierre Sineux (Droit-Lettres).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : THESE CAEN L 2005 TRIB B2
  • Bibliothèque : Université de Caen Normandie. Bibliothèque Pierre Sineux (Droit-Lettres).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : THESE CAEN L 2005 TRIB B3
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.