Effet de l'exercice physique sur les différents mécanismes médiant la relaxation artérielle endothélium-dépendante : Approche in vivo et in vitro chez l'homme et l'animal

par Erwan Heylen

Thèse de doctorat en Sciences et techniques des activités physiques et sportives

Sous la direction de Bernard Saïag et de Jacques Mansourati.

Soutenue en 2005

à Brest .


  • Résumé

    La première cause de mortalité en France est la maladie cardiovasculaire. Le dysfonctionnement de l'endothélium vasculaire est la principale caractéristique de la maladie et entraîne un dérèglement du contrôle de la vasodilatation. De nombreuses études appuient la thèse que l'entraînement physique améliore la fonction de l'endothélium. Notre travail de recherche a démontré dans un premier temps que l'endothélium est l'une des composantes de la vasodilatation observée après hyperémie réactive chez le rat. Cette composante est mesurable au niveau de la microcirculation cutanée par Laser Doppler. Dans un deuxième temps nous avons mis en évidence chez des athlètes de haut niveau une potentialisation de la vasodilatation induite par l'hyperémie. Le même résultat est observé chez le rat à l'exercice. Enfin, nous nous sommes intéressés à l'optimisation de la fréquence d'exercice physique dans le cadre de la prévention cardiovasculaire. Une fréquence de 3-4 sessions par semaine semble être optimale. Les mécanismes médiant la vasodilatation endothélium-dépendante ont été explorés et les voies de la NO synthase, de la cyclooxygénase et de l'EDHF semblent toutes trois impliqués

  • Titre traduit

    Effect of exercise training in different mechanisms induced endothelium-dependent vasodilatation : approach in vivo and in vitro in animals and humans


  • Résumé

    Cardiovascular diseases are the leading causes of death in developed countries. A universal feature of cardiovascular diseases related to atherosclerosis is a dysfunction of the vascular endothelium. Regular chronic physical activity reduces cardiovascular risk. Numerous studies support the hypothesis that exercise training improves endothelial function. Our research work demonstrated at first that the endothelium is one of the constituents of the vasodilatation observed after reactive hyperemia to the rat. This constituent is measurable in the cutaneous microcirculation by Laser Doppler. Furthermore we have shown in high level athletes an improvement in the response to reactive probably mediated by endothelial function. The same result is observed in chronic physical exercise rats. Finally, we were interested in the optimization of the frequency of physical exercise within the framework of the cardiovascular prevention. A frequency of 3-4 sessions a week seems to be optimal. Mechanisms inducing endothelium-dependent vasodilatation were investigated and the pathways of NOS, COX and EDHF seem t be implied

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (75 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 76-88

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bretagne Occidentale. Service commun de la documentation Section Droit-Sciences-STAPS.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TBRF2005/1
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.